Conseils

Roches ignées volcaniques et extrusives

Roches ignées volcaniques et extrusives

Les roches ignées - celles qui proviennent du magma - se divisent en deux catégories: extrusives et intrusives. Des roches extrusives surgissent des volcans ou des fissures du fond de la mer, ou elles gèlent à faible profondeur. Cela signifie qu'ils refroidissent relativement rapidement et sous basse pression. Par conséquent, ils sont généralement fins et gazeux. L'autre catégorie est constituée de roches intrusives, qui se solidifient lentement en profondeur et ne dégagent pas de gaz.

Certaines de ces roches sont clastiques, ce qui signifie qu'elles sont composées de fragments de roches et de minéraux plutôt que de matières fondues solidifiées. Techniquement, cela fait d'eux des roches sédimentaires. Cependant, ces roches volcanoclastiques présentent de nombreuses différences par rapport aux autres roches sédimentaires, notamment en ce qui concerne leur composition chimique et le rôle de la chaleur. Les géologues ont tendance à les regrouper avec les roches ignées.

01 sur 20

Basalte massif

James St. John / Flickr / CC BY 2.0

Ce basalte issu d'une ancienne coulée de lave est à grain fin (aphanitique) et massif (sans couches ni structure).

02 sur 20

Basalte vésiculé

Jstuby à fr.wikipedia / Wikimedia Commons / Domaine Public

Ce galet de basalte contient des bulles de gaz (vésicules) et de gros grains (phénocristaux) d'olivine qui se sont formés tôt dans l'histoire de la lave.

03 sur 20

Pahoehoe Lava

J.D. Griggs / Wikimedia Commons / Domaine Public

Le pahoehoe est une texture trouvée dans la lave très fluide et chargée de gaz en raison de la déformation du flux. Le pahoehoe est typique de la lave basaltique, pauvre en silice.

04 sur 20

Andésite

James St. John / Flickr / CC BY 2.0

L'andésite est plus siliceuse et moins fluide que le basalte. Les grands phénocristaux légers sont le feldspath de potassium. Andésite peut aussi être rouge.

05 sur 20

Andésite de La Soufrière

Andesite rock du volcan Soufriere Hills.

James St. John / Flickr / CC BY 2.0

Le volcan La Soufrière, situé sur l’île Saint-Vincent dans les Caraïbes, éclate en lave porphyrique andésite avec des phénocristaux principalement de feldspath plagioclase.

06 sur 20

Rhyolite

James St. John / Flickr / CC BY 2.0

La rhyolite est une roche à haute teneur en silice, le pendant extrusif du granite. Il est généralement bagué et, contrairement à ce spécimen, plein de gros cristaux (phénocristaux). Les roches volcaniques rouges sont généralement modifiées de leur noir d'origine par la vapeur surchauffée.

07 sur 20

Rhyolite avec Phénocristaux de Quartz

Andrew Alden

La rhyolite présente des bandes d'écoulement et de gros grains de quartz dans une masse presque vitreuse. La rhyolite peut aussi être noire, grise ou rouge.

08 sur 20

Obsidienne

Amcyrus2012 / Wikimedia Commons / CC BY 4.0

L'obsidienne est un verre volcanique, riche en silice et tellement visqueux que des cristaux ne se forment pas lorsqu'il refroidit.

09 sur 20

Perlite

jxfzsy / Getty Images

Les coulées d'obsidienne ou de rhyolite riches en eau produisent souvent de la perlite, un verre de lave hydraté et léger.

10 sur 20

Pépérite

Ashley Dace / Wikimedia Commons / CC BY 2.0

La pépérite est une roche formée à l'endroit où le magma rencontre des sédiments saturés d'eau à des profondeurs relativement faibles, comme dans un maar (large cratère volcanique peu profond). La lave a tendance à se briser, produisant une brèche, et le sédiment est vigoureusement perturbé.

11 sur 20

Scories

“Jonathan Zander (Digon3)" / Wikimedia Commons / CC BY 3.0

Ce morceau de lave basaltique a été gonflé par des gaz qui s'échappaient pour créer des scories.

12 sur 20

Réticulite

J.D. Griggs, USGS / Wikimedia Commons / Domaine Public

La forme ultime de scorie, dans laquelle toutes les bulles de gaz ont éclaté et ne reste plus qu'un maillage fin de fils de lave, est appelée réticulite (ou scorie de dentelle de fil).

13 sur 20

Pierre ponce

Norbert Nagel, Mörfelden-Walldorf, Allemagne / Wikimedia Commons / CC BY 3.0

La pierre ponce est également une roche volcanique légère et chargée de gaz, semblable à la scorie, mais elle est de couleur plus claire et plus riche en silice. La pierre ponce provient des centres volcaniques continentaux. Le broyage de cette pierre ultralégère dégage une odeur de soufre.

14 sur 20

Tuf Cendreux

James St. John / Flickr / CC BY 2.0

Des cendres volcaniques à grain fin sont tombées sur la vallée de la Napa il y a plusieurs millions d'années, pour ensuite se durcir dans ce rocher léger. Ces cendres sont généralement riches en silice. Formes de tuf de cendres en éruption. Le tuf a souvent des morceaux de roches plus anciennes, ainsi que du matériel fraîchement sorti de l'éruption.

15 sur 20

Détail de tuf

Roll-Stone / Wikimedia / Domaine Public

Ce tuf à base de lapilli comprend des grains rougeâtres de scories anciennes, des fragments de roche country, des grains étirés de lave gassy fraîche et de fines cendres.

16 sur 20

Tuf dans l'affleurement

Roy A. Bailey / Wikimedia Commons / Domaine Public

Le tuf de Tierra Blanca est à la base de la région métropolitaine de la capitale du Salvador, San Salvador. Le tuf est formé par l'accumulation de cendres volcaniques.

Le tuf est une roche sédimentaire formée par l'activité volcanique. Il a tendance à se former lorsque les laves en éruption sont rigides et riches en silice, ce qui maintient les gaz volcaniques en bulles au lieu de les laisser s'échapper. La lave a tendance à se fragmenter et à exploser en minuscules morceaux. Après la chute des cendres, il peut être retravaillé par les précipitations et les ruisseaux. Cela explique le resserrement vers le haut de la partie inférieure de la route.

Si les lits de tuf sont assez épais, ils peuvent se consolider en un rocher assez fort et léger. Dans certaines parties de San Salvador, la tierra blanche est plus épaisse que 50 mètres. Beaucoup de vieilles pierres italiennes sont en tuf. A d'autres endroits, le tuf doit être soigneusement compacté avant que des bâtiments ne puissent y être construits. Les Salvadoriens ont appris cela au fil de siècles d'expérience triste avec des tremblements de terre majeurs. Les bâtiments résidentiels et de banlieue qui bousculent cette étape restent sujets aux glissements de terrain et aux effondrements, qu’ils proviennent de fortes pluies ou de séismes, comme celui qui a frappé la région en 2001.

17 sur 20

Lapillistone

James St. John / Flickr / CC BY 2.0

Les lapilli sont des galets volcaniques (d'une taille de 2 à 64 mm) ou "grêlons de cendres" formés dans l'air. Parfois, ils s'accumulent et deviennent lapillistone.

18 sur 20

Bombe

Service des parcs nationaux photo / Wikimedia Commons / Domaine Public

Une bombe est une particule de lave en éruption (un pyroclaste) plus grosse que le lapilli (supérieure à 64 mm) et qui n’était pas solide au moment de son éruption.

19 sur 20

Lave oreiller

OAR / Programme national de recherche sous-marine (NURP) / Wikimedia Commons / Domaine Public

Les laves en coussin sont peut-être la formation ignée extrusive la plus répandue au monde, mais elles ne se forment que sur les fonds marins profonds.

20 sur 20

Brèche volcanique

Daniel Mayer / Wikimedia Commons / CC BY 3.0

La brèche, comme le conglomérat, est constituée de morceaux de tailles variées, mais les gros morceaux sont brisés.