Avis

Fahrenheit 451 Résumé

Fahrenheit 451 Résumé

Le roman de 1953 de Ray Bradbury Fahrenheit 451 est situé dans une société dystopique qui brûle des livres afin de contrôler des idées dangereuses et des concepts malheureux. Le roman raconte l’histoire de Guy Montag, un pompier qui remet en question la politique de brûlage de livres et qui en résulte une souffrance et une transformation extraordinaires.

Partie 1: Le foyer et la salamandre

Quand le roman commence, le pompier Guy Montag brûle une collection cachée de livres. Il aime l'expérience. c'est "un plaisir de brûler". Après avoir terminé son quart de travail, il quitte la caserne des pompiers et rentre chez lui. En chemin, il rencontre une voisine, une jeune fille nommée Clarisse McClellan. Clarisse dit à Montag qu'elle est "folle" et lui pose de nombreuses questions. Après leur départ, Montag se trouve perturbé par la rencontre. Clarisse l'a forcé à penser à sa vie au lieu d'offrir simplement des réponses superficielles à ses questions.

À la maison, Montag découvre sa femme, Mildred, inconsciente d'une overdose de somnifères. Montag appelle à l'aide et deux techniciens arrivent pour pomper l'estomac de Mildred et effectuer une transfusion sanguine. Ils disent à Montag qu'ils n'envoient plus de médecins car il y a beaucoup de surdoses. Le lendemain, Mildred affirme n'avoir aucun souvenir de l'overdose, croyant qu'elle est allée à une fête sauvage et s'est réveillée la gueule de bois. Montag est perturbée par sa joie de vivre et son incapacité à comprendre ce qui s'est passé.

Montag continue de rencontrer Clarisse presque tous les soirs pour des entretiens. Clarisse lui dit qu'elle est envoyée en thérapie parce qu'elle n'aime pas les activités normales de la vie et préfère être dehors et avoir des conversations. Quelques semaines plus tard, Clarisse cesse soudainement de le rencontrer et Montag est attristé et alarmé.

Les pompiers sont appelés chez un livreur de livres. Une vieille femme refuse d'abandonner sa bibliothèque et les pompiers font irruption et commencent à déchirer la maison. Dans le chaos, Montag vole une copie de la Bible sur un coup de tête. La vieille femme le choque ensuite en mettant le feu à ses livres.

Montag rentre chez lui et tente d'engager la conversation avec Mildred, mais l'esprit de sa femme a régressé et elle est incapable même de simples pensées. Il lui demande ce qui est arrivé à Clarisse et elle est en mesure de lui dire que la fille a été frappée par une voiture et tuée quelques jours auparavant. Montag essaie de dormir mais imagine un chien (assistant robotique des pompiers) rôdant à l'extérieur. Le lendemain matin, Montag suggère qu'il a peut-être besoin d'une pause de son travail. Mildred panique à l'idée de ne pas pouvoir se permettre d'acheter leur maison et les grandes télévisions murales qui fournissent à sa "famille de murs de salon".

Entendant parler de la crise de Montag, le capitaine Beatty, chef de Montag, explique l'origine de la politique de brûlage de livres: en raison de la réduction du temps d'attention et de la protestation accrue contre le contenu de divers livres, la société a décidé de distribuer volontairement tous les livres afin d'éviter des problèmes futurs. . Beatty soupçonne Montag d'avoir volé un livre et lui dit qu'un pompier qui a volé un livre a généralement 24 heures pour le brûler. Après cela, le reste des pompiers viendra incendier sa maison.

Après le départ de Beatty, Montag révèle à Mildred, horrifiée, qu'il vole des livres depuis un moment et qu'il en cache plusieurs. Elle tente de les brûler, mais il l'arrête et dit qu'ils liront les livres et décideront s'ils ont une valeur. Sinon, il promet de les brûler.

Partie 2: le tamis et le sable

Montag entend le chien à l'extérieur de la maison, mais tente de forcer Mildred à examiner les livres. Elle refuse, fâchée d'être obligée de penser. Montag lui dit que quelque chose ne va pas dans le monde, que personne ne prête attention aux attentats à la bombe qui menacent la guerre nucléaire, et il soupçonne que des livres pourraient contenir des informations pouvant aider à y remédier. Mildred se fâche, mais se laisse vite distraire lorsque son amie, Mme Bowles, appelle pour organiser une soirée de télévision.

Frustré, Montag téléphone à un homme qu'il avait rencontré de nombreuses années auparavant: un ancien professeur d'anglais, Faber. Il veut poser des questions à Faber au sujet des livres, mais Faber lui raccroche. Montag se rend chez Faber en métro, emportant la Bible avec lui; il essaie de le lire mais est constamment distrait et submergé par la publicité incessante.

Faber, un vieil homme, est méfiant et a peur. Il refuse d'abord d'aider Montag dans sa quête de connaissances, alors Montag commence à déchirer des pages de la Bible, détruisant ainsi le livre. Cet acte horrifie Faber et il accepte finalement d'aider, en donnant à Montag un écouteur afin que Faber puisse le guider verbalement à distance.

Montag rentre chez lui et interrompt la soirée de projection de Mildred, éteignant les écrans muraux du salon. Il essaie d'engager la conversation entre Mildred et leurs invités, mais ils se révèlent être des gens irréfléchis et sans pitié qui ne se soucient même pas de leurs propres enfants. Dégoûté, Montag commence à lire un livre de poésie malgré les supplications de Faber à l'oreille. Mildred explique à ses amis que les pompiers font une fois par an pour rappeler à tous à quel point les livres et le passé étaient terribles. La fête se termine et Faber insiste pour que Montag brûle le recueil de poésie pour éviter toute arrestation.

Montag enterre le reste de sa collection de livres et apporte la bible à la caserne des pompiers, la remettant à Beatty. Beatty l'informe qu'il était lui-même un amateur de livres, mais il réalisa qu'aucune connaissance des livres n'était réellement utile. Les pompiers sont appelés et ils montent dans le camion et se rendent à destination: la maison de Montag.

Partie 3: Brûler

Beatty dit à Montag que sa femme et ses amis l'ont dénoncé. Mildred quitte la maison dans un vertige et monte dans un taxi sans un mot. Montag obéit aux ordres et brûle sa maison, mais lorsque Beatty découvre l'écouteur et menace de tuer Faber, il le brûle et attaque ses collègues pompiers. Le chien l'attaque et lui injecte des tranquillisants avant qu'il ne puisse le brûler également. Alors qu'il s'en va, il se demande si Beatty avait voulu mourir et a monté Montag pour le tuer.

Dans la maison de Faber, le vieil homme demande à Montag de fuir dans la nature et de prendre contact avec les Drifters, un groupe de personnes qui ont fui la société. Ils voient un autre chien être libéré à la télévision. Montag rencontre les dériveurs, qui sont dirigés par un homme nommé Granger. Granger lui dit que les autorités simuleront la capture de Montag plutôt que d'admettre toute faille dans leur contrôle, et qu'elles regarderont sur une télévision portable alors qu'un autre homme est identifié comme étant Montag et exécuté.

Les Drifters sont d’anciens intellectuels et ils ont chacun mémorisé au moins un livre dans l’intention de transmettre leurs connaissances à l’avenir. Alors que Montag étudie avec eux, des bombardiers survolent la ville et larguent des bombes nucléaires. Les Drifters sont assez loin pour survivre. Le lendemain, Granger leur parle du légendaire Phœnix qui renaît de ses cendres et lui dit que les humains peuvent faire de même, à moins de se laisser guider par leurs propres erreurs. Le groupe commence alors à marcher vers la ville pour aider à reconstruire la société avec leur sagesse mémorisée.