Intéressant

Zebulon Pike aperçoit une imposante montagne

Zebulon Pike aperçoit une imposante montagne


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

En approchant des contreforts du Colorado des montagnes Rocheuses lors de sa deuxième expédition exploratoire, le lieutenant Zebulon Pike aperçoit un sommet de montagne lointain qui ressemble «à un petit nuage bleu». La montagne a ensuite été nommée Pike's Peak en son honneur.

Les explorations de Pike du territoire nouvellement acquis de la Louisiane aux États-Unis ont commencé avant que les premiers explorateurs occidentaux du pays, Lewis et Clark, ne soient revenus de leur propre expédition sur le fleuve Missouri. Pike était plus un militaire de carrière que Lewis ou Clark, et c'était un homme intelligent qui avait appris par lui-même l'espagnol, le français, les mathématiques et les sciences élémentaires. Lorsque le gouverneur du territoire de la Louisiane a demandé une expédition militaire pour explorer les sources du Mississippi, le général James Wilkinson a choisi Pike pour la diriger.

Bien que la première expédition occidentale de Pike n'ait connu qu'un succès modéré, Wilkinson le choisit pour diriger une deuxième mission en juillet 1806 afin d'explorer les sources des rivières Rouge et Arkansas. Cette route a emmené Pike à travers le Kansas actuel et dans la région des hautes plaines qui deviendra plus tard l'État du Colorado. Lorsque Pike a vu pour la première fois le sommet qui portera plus tard son nom, il a grossièrement sous-estimé sa hauteur et sa distance, n'ayant jamais vu de montagnes de la taille des Rocheuses. Il a dit à ses hommes qu'ils devraient pouvoir marcher jusqu'au sommet, l'escalader et revenir avant le dîner. Pike et ses hommes ont lutté contre la neige et des températures inférieures à zéro avant de finalement se réfugier dans une grotte pour la nuit, sans même avoir atteint la base de la montagne imposante. Pike a ensuite déclaré le pic impossible à escalader.

Le reste de l'expédition de Pike était tout aussi éprouvant. Après avoir tenté pendant plusieurs mois de localiser la rivière Rouge, Pike et ses hommes se sont désespérément perdus. Une troupe de soldats espagnols a sauvé la mission lorsqu'ils ont arrêté Pike et ses hommes. Les soldats les ont escortés jusqu'à Santa Fe, offrant ainsi à Pike une visite inestimable de cette région stratégiquement importante, grâce à l'armée espagnole.

Après son retour aux États-Unis, Pike a écrit un récit mal organisé de son expédition qui lui a valu une certaine renommée, mais peu d'argent. Pourtant, en reconnaissance de sa bravoure et de son leadership au cours des expéditions de l'Ouest, l'armée le nomma brigadier général pendant la guerre de 1812. Il fut tué dans une explosion lors de l'assaut d'avril 1813 contre Toronto.


Zebulon Pike aperçoit une montagne imposante - HISTOIRE

Zebulon Pike a eu une vie illustre qui a rapidement brûlé. Il est devenu capitaine et explorateur. Lui et ses hommes ont été capturés par les Espagnols et interrogés au Mexique. En 1810, il publia son histoire et elle devint un succès, publiée en allemand, français et néerlandais. Alors qu'il servait comme général pendant la guerre de 1812, il mourut à la bataille d'York. Ce fut une victoire pour les États-Unis et une perte pour le peuple.

En ce jour du 15 novembre 1806, l'explorateur américain Zebulon Pike aperçoit Pike's Peak. Le 15 juillet 1806, Pike partit pour son expédition, baptisée Pike's Expedition, qui était similaire à ce que Lewis et Clarke avaient fait, sauf qu'il s'agissait d'un groupe plus important et plus militariste. Pike a dit à de nombreuses tribus que la terre qu'il traversait était maintenant la terre de l'Amérique - probablement pas la décision la plus intelligente.

Pike's Peak est une chaîne de montagnes dans les montagnes Rocheuses. Le pic se trouve dans le Colorado, à 16 km à l'ouest de Colorado Springs, et Pike's Peak est devenu un monument historique national. Le monument attire de nombreux visiteurs chaque année et des événements, y compris le Pike's Peak International Hill Climb, où les voitures et les motos gravissent la montagne.


Løbern Zebulon Pike nærmer sig foden af ​​​​Colorado Rocky Mountains under hans anden efterforskende ekspedition og opdager en fjern bjergtop, der ligner "en lille blå sky." Bjerget blev senere navngivet Peak Pike's .

Pikes udforskninger af det nyligt erhvervede Louisiana Territory i De Forenede Stater begyndte, f&# 248r landets f&# 248rste vestlige opdagelsesrejsende, Lewis og Clark, var vendt tilbage fra deres egen ekspedition op ad Missouri-floden Pike var mere en professionel milit&# 230r mand end enten Lewis eller Clark, og han var en smart mand, der havde undervist sig i spansk, fransk, matematik og element&# 230r videnskab. Da guvern&# 248ren i Territoire de la Louisiane anmodede om en milit&# 230r ekspedition pour à udforske Mississippis oversv&# 248mmelse, valgte général James Wilkinson Pike à lede den.

Selvom Pikes første vestlige ekspedition kun var moderat vellykket, valgte Wilkinson ham at lede en anden mission i juillet 1806 pour at udforske oversvømmelsen i Røde og Arkansas floder. Denne rute tog Pike over nutidens Kansas og ind i h&# 248jsletteomr&# 229det, der senere skulle blive staten Colorado. Da Pike først så toppen, der senere skulle bære hans navn, undervurderede han groft dens højde og dets afstand, uden at have set bjerge på størrelse med Rockies. Han fortalte sine mænd, at de skulle være i stand til at gå til toppen, klatre op og vende tilbage før middagen. Pike og hans mænd kæmpede gennem sne og temperaturer uden nul, før de endelig tog ly i en hule om natten uden endda at have nået bunden af ​​​​det tårnhøje bjerg. Pike udtalte senere toppen umuligt à skalere.

Resten af ​​​​Pikes ekspedition prøvede lige så godt. Efter at han i flere måneder havde forsøgt at finde den røde flod, blev Pike og hans mænd håbløst tabt. En troppe spanske soldater reddede missionen, da de intercepterede Pike og hans m&# 230nd. Soldaterne eskorterede dem til Santa Fe, hvorved de fik Pike en uvurderlig rundvisning i den strategisk vigtige region med tilladelse fra det spanske milit&# 230r.

Après avoir vendt tilbage til USA skrev Pike en dårligt organiseret beretning om sin ekspedition, der vandt ham noget berømmelse, men lidt penge. Som en anerkendelse af hans mod og lederskab under de vestlige ekspeditioner udnævnte hæren ham stadig til en brigadegeneral under krigen i 1812. Han blev dræbt i en eksplosion under angrebet i Toronto i avril 1813.


Facebook

1806 - Zebulon Pike aperçoit une imposante montagne
En approchant des contreforts du Colorado des montagnes Rocheuses lors de sa deuxième expédition exploratoire, le lieutenant Zebulon Pike aperçoit un sommet de montagne lointain qui ressemble «à un petit nuage bleu». La montagne a ensuite été nommée Pike's Peak en son honneur. Les explorations de Pike du territoire nouvellement acquis de la Louisiane aux États-Unis ont commencé avant que les premiers explorateurs occidentaux du pays, Lewis et Clark, ne soient revenus de leur propre expédition sur le fleuve Missouri. Pike était plus un militaire de carrière que Lewis ou Clark, et c'était un homme intelligent qui avait appris par lui-même l'espagnol, le français, les mathématiques et les sciences élémentaires. Lorsque le gouverneur du territoire de la Louisiane a demandé une expédition militaire pour explorer les sources du Mississippi, le général James Wilkinson a choisi Pike pour la diriger. Bien que la première expédition occidentale de Pike n'ait connu qu'un succès modéré, Wilkinson le choisit pour diriger une deuxième mission en juillet 1806 afin d'explorer les sources des rivières Rouge et Arkansas. Cette route a emmené Pike à travers le Kansas actuel et dans la région des hautes plaines qui deviendra plus tard l'État du Colorado. Lorsque Pike a vu pour la première fois le sommet qui portera plus tard son nom, il a grossièrement sous-estimé sa hauteur et sa distance, n'ayant jamais vu de montagnes de la taille des Rocheuses. Il a dit à ses hommes qu'ils devraient pouvoir marcher jusqu'au sommet, l'escalader et revenir avant le dîner. Pike et ses hommes ont lutté contre la neige et des températures inférieures à zéro avant de finalement se réfugier dans une grotte pour la nuit, sans même avoir atteint la base de la montagne imposante. Pike a ensuite déclaré le pic impossible à escalader. Le reste de l'expédition de Pike était tout aussi éprouvant. Après avoir tenté pendant plusieurs mois de localiser la rivière Rouge, Pike et ses hommes se sont désespérément perdus. Une troupe de soldats espagnols a sauvé la mission lorsqu'ils ont arrêté Pike et ses hommes. Les soldats les ont escortés jusqu'à Santa Fe, offrant ainsi à Pike une visite inestimable de cette région stratégiquement importante, grâce à l'armée espagnole.

1867 - Débuts du premier téléscripteur
Ce jour-là en 1867, le premier téléscripteur a été dévoilé à New York. L'avènement du téléscripteur a finalement révolutionné le marché boursier en mettant des prix à la minute près à la disposition des investisseurs de tout le pays. Avant ce développement, les informations de la Bourse de New York, qui existe depuis 1792, voyageaient par courrier ou par messager. Le téléscripteur a été conçu par Edward Calahan, qui a configuré une machine télégraphique pour imprimer les cotations boursières sur des flux de ruban de papier (le même ruban de papier utilisé plus tard dans les défilés de téléscripteur). Le téléscripteur, qui a rapidement séduit les investisseurs, tire son nom du son que produisait sa roue de type. Le dernier téléscripteur mécanique a fait ses débuts en 1960 et a finalement été remplacé par des téléscripteurs informatisés avec affichage électronique. Un téléscripteur affiche le symbole d'une action, le nombre d'actions négociées ce jour-là et le prix par action. Il indique également dans quelle mesure le prix a changé par rapport au cours de clôture de la veille et s'il s'agit d'un changement à la hausse ou à la baisse. Une idée fausse commune est qu'il y a un ticker utilisé par tout le monde. En fait, les sociétés de données privées gèrent une variété de téléscripteurs, chacun fournissant des informations sur un mélange sélectionné d'actions.


Zebulon Pike aperçoit une montagne imposante - 15 novembre 1806 - HISTORY.com

Sgt Joe C.

En approchant des contreforts du Colorado des montagnes Rocheuses lors de sa deuxième expédition exploratoire, le lieutenant Zebulon Pike aperçoit un sommet de montagne lointain qui ressemble «à un petit nuage bleu». La montagne a ensuite été nommée Pike's Peak en son honneur.

Les explorations de Pike du territoire nouvellement acquis de la Louisiane aux États-Unis ont commencé avant que les premiers explorateurs occidentaux du pays, Lewis et Clark, ne soient revenus de leur propre expédition sur le fleuve Missouri. Pike était plus un militaire de carrière que Lewis ou Clark, et c'était un homme intelligent qui avait appris par lui-même l'espagnol, le français, les mathématiques et les sciences élémentaires. Lorsque le gouverneur du territoire de la Louisiane a demandé une expédition militaire pour explorer les sources du Mississippi, le général James Wilkinson a choisi Pike pour la diriger.

Bien que la première expédition occidentale de Pike n'ait connu qu'un succès modéré, Wilkinson le choisit pour diriger une deuxième mission en juillet 1806 afin d'explorer les sources des rivières Rouge et Arkansas. Cette route a emmené Pike à travers le Kansas actuel et dans la région des hautes plaines qui deviendra plus tard l'État du Colorado. Lorsque Pike a vu pour la première fois le sommet qui portera plus tard son nom, il a grossièrement sous-estimé sa hauteur et sa distance, n'ayant jamais vu de montagnes de la taille des Rocheuses. Il a dit à ses hommes qu'ils devraient pouvoir marcher jusqu'au sommet, l'escalader et revenir avant le dîner. Pike et ses hommes ont lutté contre la neige et des températures inférieures à zéro avant de finalement se réfugier dans une grotte pour la nuit, sans même avoir atteint la base de la montagne imposante. Pike a ensuite déclaré le pic impossible à escalader.

Le reste de l'expédition de Pike était tout aussi éprouvant. Après avoir tenté pendant plusieurs mois de localiser la rivière Rouge, Pike et ses hommes se sont désespérément perdus. Une troupe de soldats espagnols a sauvé la mission lorsqu'ils ont arrêté Pike et ses hommes. Les soldats les ont escortés jusqu'à Santa Fe, offrant ainsi à Pike une visite inestimable de cette région stratégiquement importante, grâce à l'armée espagnole.

Après son retour aux États-Unis, Pike a écrit un récit mal organisé de son expédition qui lui a valu une certaine renommée, mais peu d'argent. Pourtant, en reconnaissance de sa bravoure et de son leadership au cours des expéditions de l'Ouest, l'armée le nomma brigadier général pendant la guerre de 1812. Il fut tué dans une explosion lors de l'assaut d'avril 1813 contre Toronto.


En ce jour de l'histoire.

1002 - Le roi anglais Ethelred a ordonné le meurtre de tous les Danois en Angleterre, le massacre de la Saint-Brice.

1642 - Lors de la bataille de Turnham Green, les forces royalistes sont contraintes de se retirer, échouant dans leur objectif de prendre Londres.

1715 - Les forces anglaises battent les rebelles jacobites écossais à la bataille de Sheriffmuir.

1775 - Les forces américaines s'emparent de Montréal.

1781 - Les troupes britanniques occupent Negapatam à Ceylan.

1994 - Les électeurs suédois ont voté pour rejoindre l'UE.

Tjadam

1789 : Fin du premier tour présidentiel
1861 : Le général de l'Union McClellan snobe le président Lincoln
1941 : le Congrès révise le Neutrality Act
1982 : Mémorial des vétérans du Vietnam consacré

Srb7677

1918 - La Tchécoslovaquie s'est déclarée république.

1919 - Les forces de l'Armée rouge prennent Omsk en Sibérie aux forces blanches.

1921 - Le Parti Communiste d'Espagne est fondé.

1940 - Coventry est lourdement bombardé par la Luftwaffe.

1941 - Le porte-avions britannique Ark Royal coule après avoir été torpillé la veille.

2001 - Les troupes afghanes de l'Alliance du Nord occupent Kaboul.

Tjadam

14 nov.
1776 : Benjamin Franklin prend parti

1862 : Lincoln approuve le plan de Burnside pour capturer Richmond

1882 : Franklin Leslie tue Billy "The Kid" Claiborne

1951 : Les États-Unis accordent une aide militaire et économique à la Yougoslavie communiste

Srb7677

655 - Les forces merciennes sont défaites par les Northumbriens à la bataille de Winwaed.

1315 - Les Suisses battent une armée autrichienne à la bataille de Morgarten.

1777 - Les articles de la Confédération sont adoptés par le Congrès continental des États-Unis.


Zebulon Pike aperçoit une montagne imposante

SGT (Inscrivez-vous pour voir)

Le 15 novembre 1806, l'explorateur Zebulon Pike aperçoit Pikes Peak dans le Colorado. De l'article :

"Zebulon Pike aperçoit une imposante montagne
En approchant des contreforts du Colorado des montagnes Rocheuses lors de sa deuxième expédition exploratoire, le lieutenant Zebulon Pike aperçoit un sommet de montagne lointain qui ressemble «à un petit nuage bleu». La montagne a ensuite été nommée Pike's Peak en son honneur.

Les explorations de Pike du territoire nouvellement acquis de la Louisiane aux États-Unis ont commencé avant que les premiers explorateurs occidentaux du pays, Lewis et Clark, ne soient revenus de leur propre expédition sur le fleuve Missouri. Pike était plus un militaire de carrière que Lewis ou Clark, et c'était un homme intelligent qui avait appris par lui-même l'espagnol, le français, les mathématiques et les sciences élémentaires. Lorsque le gouverneur du territoire de la Louisiane a demandé une expédition militaire pour explorer les sources du Mississippi, le général James Wilkinson a choisi Pike pour la diriger.

Bien que la première expédition occidentale de Pike n'ait connu qu'un succès modéré, Wilkinson le choisit pour diriger une deuxième mission en juillet 1806 afin d'explorer les sources des rivières Rouge et Arkansas. Cette route a emmené Pike à travers le Kansas actuel et dans la région des hautes plaines qui deviendra plus tard l'État du Colorado. Lorsque Pike a vu pour la première fois le sommet qui portera plus tard son nom, il a grossièrement sous-estimé sa hauteur et sa distance, n'ayant jamais vu de montagnes de la taille des Rocheuses. Il a dit à ses hommes qu'ils devraient pouvoir marcher jusqu'au sommet, l'escalader et revenir avant le dîner. Pike et ses hommes ont lutté contre la neige et des températures inférieures à zéro avant de finalement se réfugier dans une grotte pour la nuit, sans même avoir atteint la base de la montagne imposante. Pike a ensuite déclaré le pic impossible à escalader.

Le reste de l'expédition de Pike était tout aussi éprouvant. Après avoir tenté pendant plusieurs mois de localiser la rivière Rouge, Pike et ses hommes se sont désespérément perdus. Une troupe de soldats espagnols a sauvé la mission lorsqu'ils ont arrêté Pike et ses hommes. Les soldats les ont escortés jusqu'à Santa Fe, offrant ainsi à Pike une visite inestimable de cette région stratégiquement importante, grâce à l'armée espagnole.

Après son retour aux États-Unis, Pike a écrit un récit mal organisé de son expédition qui lui a valu une certaine renommée, mais peu d'argent. Pourtant, en reconnaissance de sa bravoure et de son leadership lors des expéditions de l'Ouest, l'armée l'a nommé brigadier général pendant la guerre de 1812. Il a été tué dans une explosion lors de l'assaut d'avril 1813 sur Toronto.


Informations sur les citations

Avant que les États-Unis ne déclarent officiellement la guerre au Mexique, le général Zachary Taylor bat une force mexicaine supérieure lors de la bataille de Palo Alto au nord du fleuve Rio Grande.

La dérive vers la guerre avec le Mexique avait commencé un an plus tôt lorsque les États-Unis ont annexé la République du Texas en tant que nouvel État. Dix ans auparavant, les Mexicains avaient mené une guerre infructueuse contre les Texans pour les empêcher de se séparer et de devenir une nation indépendante. Depuis lors, ils avaient refusé de reconnaître l'indépendance du Texas ou du fleuve Rio Grande comme frontière internationale. En janvier 1846, craignant que les Mexicains ne répondent à l'annexion américaine en affirmant leur contrôle sur un territoire contesté dans le sud-ouest du Texas, le président James K. Polk ordonna au général Zachary Taylor de déplacer une force au Texas pour défendre la frontière du Rio Grande.

Après qu'un effort de dernière minute pour régler le différend diplomatiquement ait échoué, Taylor reçut l'ordre d'emmener ses forces jusqu'à la frontière contestée du Rio Grande. Le général mexicain Mariano Arista considérait cela comme une invasion hostile du territoire mexicain et, le 25 avril 1846, il emmena ses soldats de l'autre côté de la rivière et attaqua. Le Congrès déclara la guerre le 13 mai et autorisa un projet de constitution de l'armée américaine.

Taylor, cependant, n'était pas en mesure d'attendre la déclaration formelle d'une guerre qu'il menait déjà. Dans les semaines qui ont suivi l'escarmouche initiale le long du Rio Grande, Taylor a engagé l'armée mexicaine dans deux batailles. Le 8 mai, près de Palo Alto, et le lendemain à Resaca de la Palma, Taylor mena ses 200 soldats à la victoire contre des forces mexicaines beaucoup plus importantes. Une mauvaise formation et des armements inférieurs ont miné l'avantage des troupes de l'armée mexicaine. La poudre à canon mexicaine, par exemple, était de si mauvaise qualité que les barrages d'artillerie envoyaient souvent des boulets de canon rebondir paresseusement sur le champ de bataille, et les soldats américains n'avaient qu'à s'écarter pour les éviter.

Après ses victoires à Palo Alto et Resaca de la Palma, Taylor a traversé le Rio Grande et a mené la guerre en territoire mexicain. Au cours des 10 mois suivants, il a remporté quatre batailles et pris le contrôle des trois États du nord-est du Mexique. L'année suivante, le centre de la guerre s'est déplacé ailleurs et le rôle de Taylor a diminué. D'autres généraux ont poursuivi le combat, qui a finalement pris fin avec l'occupation de Mexico par le général Winfield Scott en septembre 1847.

Zachary Taylor est sorti de la guerre en héros national. Les Américains l'appelaient avec admiration « Old Rough and Ready » et croyaient à tort que ses victoires militaires suggéraient qu'il serait un bon leader politique. Élu président en 1848, il s'est avéré être un homme politique peu qualifié qui avait tendance à voir les problèmes complexes de manière trop simpliste. En juillet 1850, Taylor revint d'une cérémonie publique et se plaignit de se sentir mal. Souffrant d'une attaque récurrente de choléra, il mourut quelques jours plus tard.


Brigadier-général Zebulon Montgomery Pike et Pikes Peak

Le 2 octobre 2019, Brian et Cliff Pike ont fait la présentation suivante sur le brigadier-général Zebulon Montgomery Pike, à un groupe de plus de 20 personnes, au Sterling Ranch à Littleton, CO.

“Bonsoir et merci de nous avoir invités à partager une partie de l'histoire de notre oncle, le général Zebulon Montgomery Pike. Je m'appelle Brian Pike et mon cousin, Cliff Pike, siège au conseil d'administration de la Pike National Historic Trail Association. Nous visons à fournir des faits moins connus sur les réalisations, et certains des personnages impliqués, de ce soldat américain.

Alors que le général Pike est, sans aucun doute, l'un des héros de l'histoire ancienne des Amériques, ses réalisations sont quelque peu obscures. Sa vie a été une vie de service et de loyauté envers l'Amérique, y compris deux expéditions importantes, l'une vers les sources du fleuve Mississippi en 1805 et l'autre vers le sud-ouest de l'Amérique, qui comprenait le Colorado, en 1806. Ces aventures épiques, originaires de Fort Bellefontaine, près de Saint-Louis a joué un rôle important dans l'histoire américaine, fournissant des informations précieuses sur les principales voies navigables, l'interaction avec les Amérindiens, l'exploration de l'achat de la Louisiane et la reconnaissance de l'armée espagnole le long de notre frontière sud. Pike atteindra le grade de général de brigade avant d'être tué à la bataille de Fort York, à l'âge de 34 ans.

Né près de Lamberton (aujourd'hui Lamington), New Jersey, le 5 janvier 1779, pendant la guerre d'indépendance, fils d'un officier de l'armée. En 1801, il épousa Clarissa Brown et ils n'eurent qu'un seul enfant qui survécut, une fille nommée Clarissa Brown Pike, qui allait épouser le fils du président William Harrison, John. Le fils de Pike est décédé au cours de son expédition dans le sud-ouest. Le nom Zebulon Montgomery Pike a été transmis par notre lignée familiale et mon grand-père, mon oncle et mon cousin portent tous le nom du grand explorateur.

Son père, également nommé Zebulon, était colonel de l'armée du général Washington pendant la Révolution et a servi dans la légion des États-Unis du général Anthony Wayne. Vous vous souvenez peut-être du général Wayne, dont le titre de gloire menait une attaque réussie contre les fortifications britanniques à Stony Point, dans l'État de New York, où ses tactiques audacieuses et sa bravoure lui ont valu le surnom de « Mad Anthony ». Le général Wayne a également contrecarré les plans britanniques pour la capture de West Point. Plans fournis aux Britanniques par le traître Benedict Arnold.

Zeb, Sr. était connu pour sa bravoure en tant qu'officier et dans ses relations avec les Amérindiens, en fait, il était appelé "Le Grand Brave" par les Amérindiens. Dans un article de magazine de 1928, il était écrit : « Il visitait toujours leurs wigwams sans aucune crainte en concluant ses traités avec leurs tribus. 15, quand il a rejoint le régiment de son père en tant que cadet.

Les premières tâches de Pike étaient le long de la frontière de l'Ohio et consistaient à superviser le transport et la distribution des fournitures aux postes frontières des Amériques amenés à l'ouest sur la rivière Ohio.

Il est rapidement promu lieutenant et en 1805, il est chargé de diriger une expédition vers les sources du Mississippi suivie de l'expédition du Sud-Ouest.

1ère expédition de Zebulon Montgomery Pike dans le Mississippi

Le général commandant de l'armée américaine de Jefferson, le général Wilkinson, l'un des pires scélérats de l'histoire américaine, était secrètement un agent double pour l'Espagne. Nous parlerons plus en détail de Wilkinson plus tard. Quoi qu'il en soit, à l'été 1805, Wilkinson confia à Pike la tâche difficile de mener une reconnaissance du haut Mississippi. Alors que Lewis et Clark étaient à la source de la rivière Missouri loin à l'ouest, Pike a quitté Saint-Louis avec l'ordre d'explorer le Mississippi, d'arpenter et d'acheter des sites aux autochtones pour de futurs postes militaires, de ramener quelques chefs importants à Saint-Pétersbourg. Louis pour des pourparlers et confronter les Britanniques pour leurs violations des traités et protocoles internationaux associés à l'achat de la Louisiane. Il emmena une force de vingt hommes sur un quillard de soixante-dix pieds remontant le Mississippi, au départ de Fort Bellefontaine (cantonment) le 9 août 1805. Pike et ses hommes explorèrent la rivière jusqu'au Minnesota d'aujourd'hui, se rendant au lac Cass, qu'ils identifié comme la source de la rivière. L'expédition retourna à Saint-Louis le 30 avril 1806. Pike rapporta d'importantes informations géographiques sur une partie peu connue du nouveau territoire de la Louisiane. Cependant, sa croyance que la source était le lac Cass était incorrecte, il s'agit en fait du lac Itasca, un lac plus petit à environ 14 milles au sud-ouest du lac Cass.

Zebulon Montgomery Pike’s 2e expédition - Sud-ouest du Colorado

Peu de temps après son retour, il a été envoyé dans sa deuxième et la plus célèbre expédition, le Sud-Ouest en 1806. Au cours de l'expédition du Sud-Ouest : Ils ont parcouru 3 664 milles à travers 7 des États actuels et 3 provinces mexicaines en 353 jours. Remarquable étant donné qu'une grande partie se faisait à pied et dans des conditions de blizzard.

Il a été conçu pour atteindre plusieurs objectifs, notamment fournir une escorte à cinquante et un Amérindiens Osage rachetés à la tribu Potawatomi, renvoyer une délégation de Pawnees, Osages et Otos d'un voyage pour voir le président Jefferson, négocier une paix entre le Kansas et Osage. tribus et tenter d'entrer en contact avec les Comanches des hautes plaines. Pike devait également explorer les sources de la rivière Arkansas, puis se diriger vers le sud, localiser la source de la rivière Rouge et la descendre jusqu'au Mississippi. L'objectif le moins connu et même secret était d'obtenir des informations sur les Espagnols et leur force le long de la frontière sud.

Comme avec Lewis et Clark plus au nord, Pike devait étudier de près et rendre compte des ressources naturelles et des sujets d'intérêt scientifique, ainsi que des habitants autochtones le long de la frontière sud-ouest mal définie de l'achat de la Louisiane. Pike a amené presque tous les soldats de son expédition dans le Mississippi, des hommes qu'il a qualifiés de "damés de coquins, mais capables de faire le travail", car ils étaient un groupe difficile, mais avaient gagné la confiance de Pike.

Non seulement les sources de la rivière Arkansas ont été découvertes, mais les sources des rivières Osage, Cottonwood et South Platte ont également été explorées. La collecte et les informations cartographiques de Pike lui ont valu le titre de « Le père du sentier de Santa Fe ».

Le jeune officier est devenu connu comme un leader brillant et un homme d'État très respecté. À titre d'exemple, lorsque Pike était dans le sud du Nebraska, il a convaincu les Pawnees républicains de remplacer un drapeau espagnol flottant au-dessus de leur village par les Stars and Stripes comme il l'était maintenant sur le sol américain. Cela a été accompli malgré la cavalerie espagnole de plus de 300 hommes errant dans la région. Peux-tu imaginer? La « force » de Pike était forte de 23, mais il a persuadé les Pawnees de remplacer le drapeau espagnol par le drapeau américain.

Le 11 novembre 1806, face aux intimidantes montagnes Rocheuses et malgré le fait que son groupe ne disposait pas des vêtements, de l'équipement ou des fournitures nécessaires pour une expédition hivernale, ils continuaient leur chemin. En procédant presque plein ouest, ils ont atteint le site de l'actuel Pueblo le 23 novembre.

Fasciné par un pic bleu, il a appelé la « Montagne Bleue » qu'il avait aperçue pour la première fois le 15 novembre. Pike a entrepris d'explorer le pic avec deux soldats et un docteur nommé Robinson, laissant le gros des hommes dans un camp de base à Pueblo. . Il a passé plusieurs jours à essayer d'atteindre le sommet, mais le manque de vêtements et de nourriture appropriés et le mauvais temps l'ont finalement ramené au camp de base. Alors que Pike n'a jamais mis les pieds sur Pike's Peak, le groupe a escaladé le mont Rosa, devenant ainsi les premiers Européens-Américains à terminer une ascension alpine en haute altitude d'une montagne nord-américaine. L'une des histoires raconte qu'une grotte contenant une source chaude a fourni un abri et de la chaleur, sauvant probablement la vie du jeune officier et de ses compagnons lors de leur descente.

Déterminé à continuer, Pike a décidé de suivre la piste de la cavalerie espagnole et de se diriger vers le nord jusqu'à Four-Mile Creek depuis Cañon City et loin de l'Arkansas. Cette branche a rapidement diminué, tout comme le sentier espagnol, alors Pike a tourné par voie terrestre vers le nord dans South Park, découvrant une rivière le 12 décembre, qu'il a correctement déterminée comme étant la fourche sud et médiane de la rivière South Platte.

Traversant les montagnes, il arriva à une autre rivière qu'il croyait être la rivière Rouge. En réalité, l'expédition était de retour sur l'Arkansas, à soixante-dix milles en amont de l'endroit où ils l'avaient laissée deux semaines plus tôt. La neige a commencé à s'approfondir et Pike a été déçu de ne pas pouvoir atteindre la source de la rivière. Les hommes installèrent leur campement et passèrent Noël, se régalant de bisons, près de la ville de Salida. Poursuivant leur chemin, ils descendirent la rivière, sur une glace suffisamment solide pour supporter leurs chevaux, avec les énormes murs verticaux de la gorge royale les dominant des deux côtés.

Pike était entré dans Cañon City par l'est, avait rencontré la gorge royale à l'ouest et avait exploré le nord. Résolu à trouver la rivière Rouge, voyageant maintenant à pied vers le sud jusqu'à Grape Creek dans la Wet Mountain Valley. L'interprète, Vasquez, et Pvt. Patrick Smith a été chargé de rester avec les chevaux dans une petite palissade en bois construite sur l'Arkansas, tandis que Pike est parti avec les autres le 14 janvier 1807, à travers des blizzards hurlants, pour trouver la rivière Rouge. Neuf hommes ont rapidement souffert de gelures aux pieds, dont les meilleurs chasseurs de Pike. Déterminés, ils ont continué, pataugeant dans la neige jusqu'à la taille. Souffrant d'engelures et de maladie, trois hommes ont dû être laissés pour compte. En traversant les montagnes Sangre de Cristo, Pike est tombé sur la région des grandes dunes de sable et les sources du Rio Grande, qu'il pensait à tort être la rivière Rouge. Une petite palissade a été construite près d'Alamosa moderne, une réplique de cette palissade se trouve près du site actuel.

Le Dr Robinson a demandé la permission de contacter les autorités espagnoles à Santa Fe, car il avait un document qui lui donnait le pouvoir de recouvrer une dette là-bas pour un marchand de l'Illinois. Pike a donné la permission au Dr Robinson, et Robinson a parcouru les terres pour atteindre son objectif, disant au gouverneur espagnol du Nouveau-Mexique, Joaquín Alencaster, qu'il avait récemment quitté un groupe de chasseurs. Suspect, Alencaster a signalé l'incident à ses supérieurs et a envoyé des patrouilles dans l'espoir d'appréhender certains des compagnons du médecin. Pendant ce temps, Pike a renvoyé deux équipes de secours pour amener les trois hommes restés sur place avec des gelures, ainsi que les deux laissés sur l'Arkansas avec les chevaux. Une seule des trois engelées a pu être ramenée aux autres, trop malade pour bouger.

Le 16 février 1807, Pike et un compagnon de chasse sont découverts par deux cavaliers espagnols. Le 26 février, une troupe de soldats espagnols s'est rendue à la palissade de Pike et l'a informé qu'il se trouvait en territoire espagnol. Pike a écrit "J'ai immédiatement ordonné que mon drapeau soit retiré et enroulé." Il accepta d'accompagner les Espagnols à Santa Fe avec ses hommes et ils quittèrent la palissade deux jours plus tard. Des patrouilles espagnoles ont aidé les soldats gelés de Pike et ont finalement escorté le reste du groupe jusqu'à Santa Fe. Après avoir été interrogé sur sa mission par le gouverneur Alencaster, Pike a été envoyé au sud à Chihuahua pour être examiné par le commandant général des provinces internes, Nemesio Salcedo. Bien que Salcedo ait confisqué un certain nombre de papiers et de cahiers de Pike, ni Pike ni ses hommes n'ont été maltraités, et la plupart ont été renvoyés sur le territoire américain à Natchitoches, en Louisiane, le 1er juillet 1807. Le Dr Robinson a demandé l'asile au Mexique, mais n'a pas été autorisé à rester. Cinq des hommes ont été détenus par les Espagnols pendant deux ans, et un, le Sgt. William Meek, a été emprisonné jusqu'en 1821 après avoir tué un autre soldat dans une bagarre ivre.

En envoyant Pike vers le sud à Chihuahua, Alencaster a par inadvertance donné à Pike l'opportunité de recueillir des informations précieuses sur des régions largement inconnues du nord de la Nouvelle-Espagne pour les États-Unis. Alencaster was reprimanded for doing so by Salcedo. Salcedo, in turn, was reprimanded by the King of Spain for releasing Pike before receiving an apology from the U.S. Government for trespassing. While in New Spain (now New Mexico, Mexico and Texas) nine fandangoes were enjoyed by Pike and his men and, remarkably, they were allowed to keep and carry their weapons. This was due to the respectful manner in which Pike treated the Spanish officers. Little did his friendly captors know that Pike had made detailed maps and information on the Spanish forts and armaments from Santa Fe to Chihuahua and concealed them by rolling them up and placing inside the barrels of his men’s rifles.

In 1810, Pike published an account of his expeditions, a book so popular that it was translated into Dutch, French, and German languages, for publication in Europe.

Pike’s final glory came when war was declared on Great Britain in 1812. As commanding officer he led a Regiment from Lake Champlain, in northwest New York, to ascertain the British strength in Montreal.

On April 27, 1813, while leading a successful attack on Fort York, today’s Toronto, Gen. Pike was fatally wounded when the retreating British blew up their powder magazine. He had just assisted a wounded solider and sat down to examine a captured British Sargent when hit by flying debris from the massive explosion. His men were furious their leader was killed and, as a result, looted the town of York and burned down their Parliament buildings, which enraged the British. It was reported by Pike’s officers that Gen. Pike would not have approved of the looting of York nor burning of the Parliament buildings. His body was brought back by ship and he was buried with military honors in Sackets Harbor, NY the home base of his operations and the largest naval shipyard on the Great Lakes.

You may remember from history class that British troops attacked Washington D.C. and set fire to the Capitol and White House on August 24, 1814. This was done in retaliation for the Americans’ burning of the Parliament Buildings at York, over a year prior.

Undoubtedly, both General Pike and his father were deeply involved in the early days of America, serving the country courageously in its fight for freedom and the hardships of exploring the unknown frontier.

Back to Wilkinson

General Wilkinson, who was Governor of Louisiana during this period, was ordered to engage in intelligence operations against Spain, using army officers disguised as traders if necessary. What he was really up to, however, has remained a mystery. It appears that, in collaboration with Vice President Aaron Burr (you may remember Burr famous for a duel where he shot his political rival, Alexander Hamilton, in 1804), Wilkinson and Burr were planning a coup in the West. It has never been determined whether this was a traitorous movement designed to separate the western territories from the Union, or a plot to conquer Spanish territory without officially involving the United States Government. At any rate, Pike’s expedition to the Spanish borderlands are suspicious on James Wilkinson’s part.

Reports show it was unlikely Pike knew of the Wilkinson/Burr maneuvers, but he was aware he was to gather as intelligence about the Spanish as a part of the mission. A letter between Pike and Wilkinson written on July 22, 1806, leaves little doubt that Pike knew he was to scout as close as possible to Santa Fe, and that he might be captured by Spanish authorities. Initially Pike was accused of involvement in the Burr and Wilkinson scheme to establish an empire in the Southwest, but investigation would prove Pike’s innocence. He was completely exonerated however, this is likely the main reason the heroic life and times of General Pike is somewhat overlooked.

Throughout an amazing life, this superior and persistent leader performed extraordinary feats on behalf of his country. Unlike his contemporaries, Lewis and Clark, he is relatively obscure today, except for the use of his name on a mountain he actually never climbed.

Let me close with the words of President Thomas Jefferson who said “Zebulon Pike was an American hero, a patriot who lived and died for his country.”

Allow me to turn the stage over to my cousin to share some additional information and then we’ll have time for a discussion and answer any questions, as long as there aren’t too difficult.

Pikes Peak

Before being officially recognized as Pikes Peak, the mountain had two names—Pikes Peak and James Peak—used interchangeably for almost forty years. Official approval came when US Army explorer John C. Frémont referred to the mountain as Pikes Peak in sketches on maps he published prior to the California Gold Rush.

Often called “America’s Mountain,” Pikes Peak has been an icon of the dramatic scenery in Colorado and the American West. It has inspired literature and countless paintings, pamphlets, photographs, and souvenirs. It became a landmark for travelers and later a destination for thousands of tourists. One particularly influential visitor was Katharine Lee Bates. After ascending Pikes Peak in 1893, the poet and College professor was inspired to compose the lines that later became the lyrics to “America the Beautiful.” Bates’s poem encapsulated the industrializing nation’s nostalgic attitude toward nature and, once set to composer Samuel Ward’s melody, helped make spectacular western scenery a cornerstone of American patriotism. Pike’s Peak is America’s “purple mountain majesties.”

During his short life, Gen. Pike traveled 8763 miles through 24 states and 3 Countries before dying in battle.

Pike National Historic Trail Association Impact

On April 15, 2016 Colorado Governor Hickenlooper signed The Pioneer Trail Bill, House Bill 16-1106. The bill authorizes a board of county commissioners to designate, by resolution, any public roads in the county as a section of a pioneer trail. A pioneer trail consists of public roads that follow as closely as possible the original trails or routes of travel of national historic significance. Brian Pike testified before the house committee and the Pike Trail was used as the model for Colorado Pioneer Trails.

This year the National Park Service has been authorized by Congress and President Trump to begin a feasibility study as a first step leading toward an official designation of the early 1800s explorations of the Zebulon Pike Expedition as a National Historic Trail. This is a huge accomplishment for the Pike National Historic Trail Association and over 12 years in the making.

En conclusion

Would you consider partnering with us in this effort by becoming a member of the PNHTA? We have memberships for individuals ($25 per year) on up to opportunities to partner at the Life Membership level. Every membership allows you to participate in the preservation of history, and facilitates our moving forward on our mission.


Please select a timeframe below to see events that occurred during that period.

Before 1800

?

Though the Ute Indians were the first documented people around Pikes Peak, it is very likely that a much younger generation of native Americans roamed the Rocky Mountains some 12,000 years earlier. Known as the Clovis Culture, these were descendants of an ancient people who crossed the Bering Land Bridge between Russia and Alaska at the end of the last ice age.

1700

The Ute Indians, also known as the Blue Sky People, referred to the mountain as the Sun Mountain Sitting Big. They believed that the entire world was created at this location by the Great Spirit who poured ice and snow through a hole in the sky to make the mountain. While there is no hard evidence that they reached the top of the peak, it is very likely since they often scaled mountains to set traps to obtain their ceremonial eagle feath

1779

Juan Bautista de Anza, then Governor of the Province of New Mexico, leads a force of about 800 soldiers and Ute and Apache allies against Comanches at what is now Manitou Springs and Colorado Springs. It is not known whether he or any of his army climbed Pikes Peak.

1800 to 1849

1803

President Thomas Jefferson completes the Louisiana Purchase. Purchased from the French for approximately $15 million, more than 828,800 square miles, including Pikes Peak, is added to the United States.

1805

James Pursley (or Purcell) spends the winter with the Ute Indians in South Park, and finds gold flakes in a stream. He is believed to be the first known “American” in Colorado.

1806

President Jefferson dispatches explorers to survey the new land acquired though the Louisiana Purchase. The well-known Lewis and Clark expedition is sent to explore the northwestern part of this claim. However, another party, led by Lt. Zebulon Montgomery Pike (pictured to the left) is sent to explore the southern region.

Pike and his men leave Missouri in the summer of 1806 and take four months to reach the area. As they neared the front range of the Rockies, Pike spotted what he called a “small blue cloud,” which later revealed itself to be a towering mountain. When they reached the area that is now the city of Pueblo (about 35 miles to the south), Pike ordered most of his expedition to build a small stockade, while he and three of his men struck out to further explore what he named Grand Peak.

When Pike and his men left St. Louis the previous summer, they had thought their exploration would last less than six months. As such, they had not prepared for the cold weather that was now upon them. When Pike reached the base of the mountain, he certainly felt the affects of this poor planning. Clad only in summer clothes, they would spend only one very cold November day reaching one of the lesser peaks, which historians now believe was Mt. Rosa. Despite his efforts, he left the area without reaching the summit of his newly discovered great mountain.

While many claim that Pike stated that no man would ever reach the summit, a closer review of his journal shows that Pike thought the top was indeed obtainable – just not by him, at that time, given his summer clothes, lack of food and waist-deep snow.

For more information about the life and travels of Lt. Zebulon Pike, please visit: www.zebulonpike.org.

1820

The first recorded ascent of Pikes Peak.

In June of 1820, Major Steven Long and 22 men leave what is now Nebraska to explore the source of the Platte River. After three weeks of crossing the tall grass prairies of eastern Colorado, the expedition catches their first glimpse of the snow-capped Rocky Mountains. Following several more days of marching, the Long Expedition finally reaches the base of Pikes Peak.

Being rather impatient with the progress they had made so far, Major Long is anxious to continue on the expedition and return home. However, Dr. Edwin James (pictured to the left), a naturalist with the expedition who had been personally selected by Major Long, convinces him to wait a couple days at this location, so James could climb Pike’s Grand Peak. Long reluctantly agrees and grants Dr. James three days to climb the peak, make his observations and return to camp. Unlike Pike’s winter attempt, James’ climb is unencumbered by the weather.

Dr. Edwin JamesDr. James and two men reach the summit on the afternoon of the second day and spend only an hour on the summit before it is time to start the trip back down. They spend the second night just below the summit, but without blankets or provisions, as they had lightened their load the day before to speed their ascent.

James returns to Long’s encampment on the night of the third day completely exhausted. However, not only has he managed to scale the mountain, he also has made many notes in his journal and returned with many examples of previously unknown plants and flowers, including Colorado’s state flower, the blue Columbine. Impressed with his efforts, Major Long names the mountain for him, declaring it James Peak.

1840

The official name of “Pikes Peak” is adopted by the Army’s Topographical Corp, led by Major John Charles Frémont. Even though Dr. James was the first to reach the summit of the mountain, Frémont believes Pike earned the naming rights as the first American to document the existence of the mountain. Moreover, he imposes his view by referring to the mountain as Pikes Peak in his many journals and maps. A different mountain in Colorado was later named James Peak in honor of Dr. James’ contributions.

1850 to 1899

1850

Pikes Peak serves as a landmark to gold seekers heading into the region for Colorado’s gold rush in the late 1850s and early 1860s. It is estimated that more than 200,000 wagons rolled across the prairies of Kansas and Nebraska in 1859 and 1860, many of them carrying a sign with the now famous phrase “Pikes Peak or Bust.”

1900 to 1949

1900

The Summit House was again upgraded and enlarged to accommodate even more guests and facilities.

Postcard of the Pikes Peak Summit House circa 1907

An elevated tower was first constructed on the ground near the Summit House. It was later moved to the roof on the north end of the building, which enabled tourists to experience the complete panoramic view from the peak. This privilege cost them 25 cents.

1950 to 1999

1951

A second story and observation tower are added to the Summit Auto House (now called the Pikes Peak Highway Summit House).

Postcard of the Summit Auto House circa 1952

An advertising flyer describes the building as having Free Parking, Glassed-In and Heated Observations Room, Open-air Promenade Deck, a Crow’s Nest Observation Lounge, large Telescope and Field Glasses and a Pike National Forest Visitor’s Register. The advertising flyer also contained a sticker for your windshield. The photo above on the right was likely taken from the Observation Tower on the other Summit House.


Map all coordinates using: OpenStreetMap
Download coordinates as: KML
[2] Landmark name Image Date designated [3] Emplacement comté La description
1 Le vieux fort de Bent

National Historical Parks, some National Monuments, and certain other areas listed in the National Park system are historic landmarks of national importance that are highly protected already, often before the inauguration of the NHL program in 1960, and are then often not also named NHLs en soi. There are four of these in Colorado. The National Park Service lists these four together with the NHLs in the state, [4]

Bent's Old Fort is a National Historic Site as well as a National Historic Landmark. The others are:


Voir la vidéo: Zebulon Pike live at Triple Rock Social Club on May 18, 2017 (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Nekinos

    J'avais une situation similaire. J'ai gonflé pendant longtemps sur la façon de sortir de l'eau. Un ami a dit une décision, seulement quelque chose que je me précipitais si brusquement pour changer tout ce qui a été acquis par le travail éreintant. Décidé d'être patient pour l'instant, de regarder de plus près? comment ça tourne. Que puis-je dire? L'eau porte la pierre. C'est vraiment, vraiment ainsi. Je conseille à l'auteur de ne pas être triste. Comment ça se passe dans la chanson? "toute la vie à venir".

  2. Nizilkree

    Absolument avec vous, c'est d'accord. Dans ce document, je pense aussi, quelle est la bonne idée.

  3. Antoine

    Je trouve que c'est l'erreur.

  4. Hildebrand

    Vous pouvez parler sans fin sur ce sujet.

  5. Christien

    Je pense que vous n'avez pas raison. je suis assuré. Discutons-en. Écrivez-moi en MP, nous communiquerons.

  6. Teppo

    Tu ressembles à un expert)))

  7. Fenrilkree

    Bravo, tu as une merveilleuse pensée



Écrire un message