Intéressant

Politique étrangère allemande : 1932-40

Politique étrangère allemande : 1932-40



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

  • Apaisement
  • Sudètes
  • Tchécoslovaquie
  • Pacte anti-Komintern
  • Pologne
  • Invasion de la France
  • Rhénanie
  • Anschluss
  • Accord de Munich
  • Pacte nazi-soviétique
  • Pacte germano-japonais
  • Invasion de la Finlande

Politique étrangère allemande, 1933-1945

Adolf Hitler est arrivé au pouvoir dans le but d'établir un nouvel ordre racial en Europe dominé par la « race maîtresse » allemande. Cet objectif a conduit la politique étrangère nazie, qui visait à : se débarrasser des restrictions imposées par le traité de Versailles intégrer des territoires avec des populations ethniques allemandes dans le Reich acquérir un vaste nouvel empire en Europe de l'Est former des alliances et, pendant la guerre, persuader d'autres États de participer à la « solution finale ».

Faits marquants

La croyance nazie que les Allemands doivent contrôler Lebensraum (espace vital) à « l'Est » a conduit la politique étrangère de l'Allemagne nazie. Hitler a reconnu que l'acquisition Lebensraum exigerait la guerre, et il a commencé à s'y préparer dès son arrivée au pouvoir.

Pour se préparer à la guerre, la politique étrangère allemande a cherché à défaire le traité de Versailles, à nouer des alliances et à incorporer des territoires avec des populations allemandes dans le Reich.

Pendant la guerre, la politique étrangère allemande a recherché la coopération des États européens pour atteindre l'objectif nazi d'assassiner les Juifs en Europe.

Ce contenu est disponible dans les langues suivantes


Politique étrangère, 1870-1890

Jusqu'à sa démission en 1890, Bismarck avait les mains relativement libres dans la conduite de la politique étrangère. Après trois guerres victorieuses, il considérait que sa tâche était de promouvoir la paix et de gagner du temps afin qu'un puissant empire allemand au milieu de l'Europe soit accepté comme naturel plutôt que comme un intrus. Les victoires prussiennes avaient entraîné une grande insécurité parmi les puissances continentales, qui réformaient désormais leurs armées à l'imitation de l'Allemagne et manœuvraient pour des alliances défensives afin qu'elles ne se retrouvent pas isolées en cas de guerre. Les deux domaines de préoccupation de Bismarck étaient les Balkans - où la désintégration de l'Empire ottoman turc pourrait facilement conduire à un conflit entre l'Autriche-Hongrie dirigée par les Habsbourg et la Russie - et la France, qui souhaitait se venger des vainqueurs allemands. Chacun pourrait déclencher une conflagration européenne générale qui impliquerait inévitablement l'Allemagne.

L'objectif diplomatique le plus important de Bismarck était d'empêcher la France de s'allier avec l'Autriche-Hongrie ou la Russie pour créer une coalition d'ennemis à la fois à l'est et à l'ouest. En 1873, il négocie la Ligue des Trois Empereurs avec la Russie et l'Autriche-Hongrie. La ligue s'est effondrée au milieu des années 1870 lorsque la rébellion a éclaté dans les provinces slaves de Turquie. En 1877, la Russie déclara la guerre à la Turquie, amenant la Grande-Bretagne et l'Autriche-Hongrie à exprimer de sérieuses inquiétudes concernant les objectifs de guerre expansionnistes de la Russie. Lorsque la Russie a forcé la Turquie à céder un territoire considérable dans le traité de San Stefano, Bismarck a appelé à une conférence internationale pour reconsidérer le traité de paix et prévenir un autre conflit militaire. Au Congrès de Berlin en 1878, Bismarck joua le rôle d'honnête courtier parmi les puissances. La Russie a accepté à contrecœur des gains territoriaux plus modestes et les tensions se sont dissipées.

Mais une conflagration avait à peine été évitée. Peu de temps après la conférence, Bismarck a négocié une alliance avec l'Autriche-Hongrie (1879), qui est restée en vigueur pendant la Première Guerre mondiale. Bien que Bismarck n'ait pas l'intention de le faire, il avait lié le sort du jeune empire allemand au vieil empire multinational. qui fait face aux problèmes continus de ses nombreuses minorités ethniques. Le chancelier avait clairement opté pour la double monarchie au lieu de la Russie en cas de guerre. L'alliance lui a donné un effet de levier à Vienne, et il l'a constamment utilisé pour empêcher une guerre dans les Balkans. Il a choisi l'Autriche-Hongrie parce qu'il craignait que sa dissolution ne conduise à l'hégémonie russe sur les provinces polonaises, tchèques et slaves de l'empire. En outre, sept millions de catholiques austro-allemands pourraient demander l'admission dans l'Empire allemand, ce qui conduirait à un renforcement du parti du centre détesté.

Ayant un allié solide, Bismarck a démontré sa virtuosité en négociant une Ligue des Trois Empereurs ravivée en 1881. Il avait maintenant de l'influence à Saint-Pétersbourg ainsi qu'à Vienne pour empêcher un conflit sur les Balkans. En 1882, l'Italie, craignant l'hostilité française, rejoint la double alliance avec l'Autriche-Hongrie, devenant ainsi la triple alliance. En surface, Bismarck avait triomphé. La France n'avait pas d'alliés pour une guerre de vengeance, et l'alliance avec l'Autriche-Hongrie et la Russie lui a donné de l'influence auprès des deux principaux adversaires des Balkans.

La nature éphémère de cet art est vite devenue évidente. Une crise en Bulgarie a enflammé les relations russo-autrichiennes, entraînant l'éclatement de la ligue relancée. Une fois de plus, une guerre est évitée avec l'intervention de Bismarck, mais l'Autriche-Hongrie et la Russie ne peuvent plus aplanir leurs différends. Bismarck a négocié un traité de réassurance séparé avec le tsar russe en 1887. Néanmoins, la France et la Russie ont commencé à se courtiser avant que Bismarck ne quitte ses fonctions.

Entre 1870 et 1890, Bismarck a gagné le respect des dirigeants européens pour sa politique pacifique. Mis à part quelques ajouts coloniaux au milieu des années 1880, l'Allemagne sous sa direction a agi comme une puissance rassasiée. La question restait de savoir si cette puissance industrielle naissante dirigée par les Junker et les élites industrielles poursuivrait cette politique pendant que les autres puissances occidentales se tailleraient des empires mondiaux.


Démocratie, État de droit et droits de l'homme

La politique étrangère allemande promeut le renforcement de la démocratie, de l'État de droit et des droits de l'homme dans le monde. L'Allemagne ne soutient pas seulement ces principes par conviction, mais aussi parce que c'est dans son intérêt de politique étrangère. La paix, la sécurité, la stabilité et le développement durable ne peuvent prévaloir à long terme que là où les principes démocratiques et l'état de droit s'appliquent et les droits de l'homme sont respectés.

Promouvoir avec confiance la démocratie, l'État de droit et les droits de l'homme est donc un élément important de la politique allemande de paix et de sécurité.


L'Allemagne a rompu l'accord de Munich 7 mois plus tard par l'occupation militaire du reste de la Tchécoslovaquie. Ce n'était un État indépendant que depuis la fin de la Première Guerre mondiale, à peine 21 ans auparavant, et avant cela, il faisait partie de l'Empire germanique depuis des centaines d'années.

Hitler a conclu un accord avec Staline pour aucune agression entre l'Allemagne et l'Union soviétique afin de renforcer la sécurité collective contre la Grande-Bretagne et la France, qui étaient toutes deux anticommunistes. Staline croyait que ce serait à son avantage.

En conclusion, en septembre 1939, l'Allemagne envahit la Pologne. Les Britanniques ont réagi rapidement et ont déclaré la guerre à l'Allemagne, mais aucun conflit n'a eu lieu entre les deux nations jusqu'à sept mois plus tard, lorsque les Allemands ont ensuite envahi le Danemark et la Norvège.


Politique étrangère allemande : 1932-40 - Histoire

Causes de la Seconde Guerre mondiale - La politique étrangère allemande

La Seconde Guerre mondiale a eu lieu à cause de la colère de l'Allemagne. En 1918, après la Première Guerre mondiale, l'Allemagne a été forcée de signer le traité de Versailles. Après avoir signé le traité de Versailles, l'Allemagne avait de nombreux inconvénients, par exemple, l'Allemagne a dû payer les autres pays européens pour les avoir endommagés pendant la Première Guerre mondiale. Lorsque l'Allemagne était au point où ils n'étaient pas en mesure de payer pour cela, ils ont choisi faire la guerre parce qu'ils avaient une armée puissante qui pouvait éliminer les autres pays européens. Selon les recherches ci-dessus, il existe plusieurs preuves qui prouvent que l'Allemagne était la cause de la Seconde Guerre mondiale.

En analysant différentes sources sous différents angles, il est capable de trouver de nombreuses opinions différentes sur la guerre. Ces sources ont illustré les causes de la guerre, impliquant la déclaration de désarmement de l'Allemagne, suivie du retrait de l'Allemagne de la Société des Nations et de leur création de l'Allemagne nazie. En général, ces sources présentent toutes ensemble l'idée que la Seconde Guerre mondiale a été principalement causée par la rébellion de l'Allemagne contre les Alliés pour ramener leur fierté et leur puissance.

Selon différentes perspectives, la Seconde Guerre mondiale causée par les inconvénients du traité de Versailles à l'Allemagne. Des inconvénients comme la révocation de l'armée et l'obligation de payer beaucoup d'argent pour réparer les choses détruites par l'Allemagne lorsque la Première Guerre mondiale était en cours. Néanmoins, les Allemands ne pouvaient pas payer autant d'argent à cette époque. Mais la raison la plus importante pour laquelle la Première Guerre mondiale a commencé était le comportement des Allemands de tuer de nombreuses personnes. Selon un autre point de vue, l'Allemagne a tué des soldats soviétiques et ils ont simplement laissé leurs cadavres. Cependant, lorsque les soviétiques ont demandé la responsabilité du meurtre de soldats soviétiques en Allemagne, ils ont simplement ignoré.

Sources:
Perspective : Allemagne

Parc Geun Woo
Collez l'image ici :

Collez l'URL ici : http://www.internationalschooltoulouse.net/igcsehistory/exams/images/weimar1.gif

Collez la citation complète ici : "International School Of Toulouse - IGCSE History - Examinations". Ecole Internationale de Toulouse - Histoire IGCSE - Examens . Histoire de l'école internationale. La toile. 24 mai 2012. <http://www.internationalschooltoulouse.net/igcsehistory/exams/revision/weimar.htm>.

Origines : D'où vient cette image à l'origine, y compris la date ? Munich, juillet 1919
Objectif : Quelle perspective de la guerre est représentée dans cette image ? les plaintes des allemands au sujet de l'injustice du traité de versailles
Valeur : Que nous apprend cette image sur la guerre ?
Cette image montre la raison la plus importante pour laquelle la Seconde Guerre mondiale s'est produite. C'est l'injustice du traité de Versailles. Pour supprimer les militaires d'allemagne, traité de versailles, révoqua certaines terres et compensations. Dès lors, l'idée « d'injustice du traité de Versailles » a surgi. Cette Idée a créé le résultat "Hitler" Qui veut se venger du traité de Versailles.
Limitations : De quelles manières cette source est-elle biaisée ? Expliquer.

EunSoo
Collez l'image ici :
Collez l'URL ici : http://ww2db.com/images/battle_versailles1.jpg

Collez la citation complète ici :

"Base de données de la Seconde Guerre mondiale." Pourquoi la Seconde Guerre mondiale a-t-elle eu lieu ? La toile. 21 mai 2012. <http://ww2db.com/intro.php?q=5>.

Origines : D'où vient cette image à l'origine, y compris la date ?

Elle a été prise en 1919, alors que 4 pays discutaient de la culpabilité de l'Allemagne.


Objectif : Quelle perspective de la guerre est représentée dans cette image ?
L'Allemagne n'était pas en mesure de payer ses citoyens car ils ont dépensé la plupart des fournitures pour la Première Guerre mondiale et ils ont été obligés de payer pour les dommages subis pendant la Première Guerre mondiale dans les autres pays européens.

Valeur : Que nous apprend cette image sur la guerre ?

En 1919, Lloyd George d'Angleterre, Orlando d'Italie, Clemenceau de France et Woodrow Wilson des États-Unis se sont rencontrés pour discuter de la manière dont l'Allemagne devait payer pour les dommages causés par la Première Guerre mondiale. La plupart des pays essayaient de tout prendre à l'Allemagne parce que l'Allemagne était celle qui affectait le plus les autres pays pendant la Première Guerre mondiale. Selon le traité de Versailles, les autres pays européens demandaient la terre, l'argent et l'Allemagne n'était pas en mesure de construit une grande armée après la Première Guerre mondiale.


Limitations : De quelles manières cette source est-elle biaisée ? Expliquer.
Cette source concerne les faits qui se sont produits au cours des années 1920 et que l'allemand essayait de signer pour le traité de Versailles.

Han Joo Kim Collez l'image ici :
Collez l'URL ici : http://www.ushmm.org/wlc/en/media_ph.php?MediaId=522
Collez la citation complète ici :
Musée mémorial de l'Holocauste des États-Unis. "Histoire de l'Holocauste." Photographie. La toile. 24 mai 2012. <http://www.ushmm.org/wlc/en/media_ph.php?MediaId=522>.
Origines : D'où vient cette image à l'origine, y compris la date ? Klooga, Estonie, 1944

Objectif : Quelle perspective de la guerre est représentée dans cette image ? Alliés (soviétiques)

Valeur : Que nous apprend cette image sur la guerre ?
Il s'agit d'une source importante montrant une cause de la Seconde Guerre mondiale. Cette image nous enseigne non seulement que l'Allemagne a été fiable pour de nombreux décès de soldats d'autres pays, mais aussi que la force militaire de l'Allemagne était suffisamment forte pour gagner contre d'autres pays européens. Une autre information importante que cette image nous donne est que les Soviétiques sont probablement ici parce que les victimes de ce meurtre étaient leurs alliés.

Limitations : De quelles manières cette source est-elle biaisée ? Expliquer.
Cette source est en quelque sorte biaisée car la photo montre une photo de nombreux soldats tués par les Allemands, donnant au public une vision négative des Allemands. L'image donne le sentiment que les Allemands sont l'ennemi, qu'ils sont nuisibles et qu'ils doivent être éliminés. Cette image est biaisée au point qu'elle seule peut faire des Allemands des « ennemis ».
VIDÉOS : Han Joo Kim
Collez l'URL ici : http://www.ushmm.org/wlc/en/media_fi.php?ModuleId=10005203&MediaId=201
Collez la citation complète ici :
Musée mémorial de l'Holocauste des États-Unis. "Histoire de l'Holocauste." Séquences de films historiques. La toile. 24 mai 2012. <http://www.ushmm.org/wlc/en/media_fi.php?ModuleId=10005203>.
Origines : D'où vient cette vidéo à l'origine ? 1933,

Objectif : Quelle perspective de la guerre est représentée dans cette vidéo ? Les alliés

Valeur : Que nous apprend cette vidéo sur la guerre ?
De cette vidéo, une autre cause de la guerre peut être apprise. La vidéo est prise en 1933, d'un discours prononcé par les Alliés sur le désarmement de l'Allemagne et son retrait de la Société des Nations. Cette vidéo est importante pour la guerre car elle montre comment les Alliés tentent d'empêcher l'Allemagne de provoquer une autre guerre (et aussi une punition pour avoir perdu la Première Guerre mondiale) mais l'Allemagne, avec son chef Hitler, n'a pas été d'accord sur le désarmement et a formé l'Allemagne nazie. C'est une autre cause de la guerre car la volonté de l'Allemagne de ramener sa fierté et son honneur a été déclenchée par le désarmement et la mise en place de la sécurité collective.

Limitations : Cette source est-elle biaisée ? Expliquer.
Cette source est partiale d'une certaine manière car il s'agit d'une vidéo des Alliés, et dans la vidéo, le discours ne dit que ce que l'Allemagne a mal fait et comment ils agiront à son égard. La vidéo donne au public le sentiment que l'Allemagne a "démarré le feu en premier".


Archives nationales Collection de documents étrangers saisis

Instruments de recherche : Guides des documents allemands microfilmés à Alexandria, Virginie, Nos. 1-94 (Washington, DC : National Archives and Records Service/Administration, 1958-93) ci-après dénommé « GG », suivi du ou des numéros appropriés.

Documents associés : Collection des Archives nationales des dossiers des crimes de guerre de la Seconde Guerre mondiale, RG 238.

Historique des collections

Les Archives nationales ont créé ce groupe de documents en 1947 pour les documents détenus par le gouvernement fédéral qui avaient été capturés en Allemagne, en Italie et au Japon pendant la Seconde Guerre mondiale, ou saisis aux puissances de l'Axe vaincues à la fin de la guerre. Parmi les archives allemandes figuraient non seulement celles du régime national-socialiste (« nazi »), mais aussi celles des gouvernements allemands précédents et d'autres gouvernements européens qui avaient été acquis par les Allemands pendant la guerre. Les Archives nationales ont augmenté cette collection de la Seconde Guerre mondiale en acquérant des copies sur microfilm d'autres documents saisis du Département d'État, du Département de la Marine et d'autres sources. En plus de la collection de la Seconde Guerre mondiale, ce groupe de documents comprend désormais des documents acquis par les forces armées américaines lors d'opérations en Corée, 1950-1953, et sur l'île caribéenne de Grenade, octobre 1983.

Presque tous les originaux des documents saisis sur la Seconde Guerre mondiale ont été renvoyés dans leur pays d'origine, les Archives nationales conservant les copies sur microfilm. Les archives de Grenade ont été saisies sous forme de microfiches.

Remarque sur la langue : Les enregistrements sont dans la langue de leur nationalité ou de leur pays d'origine.

Remarque sur les droits d'auteur : Certains des documents de ce groupe d'enregistrements peuvent avoir été d'origine privée. Le fait que de tels matériaux aient été saisis ne semble pas avoir privé leurs propriétaires d'origine de tout droit de propriété littéraire sur ceux-ci. Quiconque publie de tels documents en tout ou en partie sans l'autorisation des propriétaires d'origine ou de leurs héritiers peut être tenu responsable de la violation des droits de propriété.

242.2 Copies sur microfilm des archives générales de la
Parti socialiste allemand du travail (Nazionalsozialistische Deutsche
Arbeiterpartei, NSDAP) et organisations apparentées
1813-1945 (en vrac 1919-45)

363 rouleaux

Documents textuels : Registres des organisations du parti proprement dit et des organisations apparentées (classées par le parti lui-même comme « formations », « associations affiliées » et « organisations supervisées »), 1813-1945 (en vrac 1919-45), traitant des opérations intra-parties sur aux niveaux national, régional et local, et documentant l'imprégnation du NSDAP dans les institutions publiques et non publiques.

Publications sur microfilms : T81 (partie).

Instruments de recherche : GG 3, 20, 35, 77.

242.3 Copies sur microfilm des dossiers de SS (Schutzstaffel)
Organisations
Californie. 1925-45

1 491 rouleaux

242.3.1 Enregistrements généraux

Documents textuels : Dossiers, env. 1925-45 (219 rouleaux), de l'état-major personnel du chef du Reich des SS et chef de la police allemande, Heinrich Himmler, et d'autres bureaux d'état-major relevant de lui, contenant des informations sur tous les aspects de la sécurité de l'État et des activités de la police, y compris l'administration des camps de concentration et des informations sur les autres postes occupés par Himmler au cours de sa carrière. Dossiers des divers services de sécurité et de police responsables de Himmler, ca. 1936-45 (436 rouleaux), y compris les dossiers du chef de la police de sécurité et du service de sécurité et de son bureau, les dossiers du bureau principal de la sécurité du Reich des unités de police en uniforme et de combat et les dossiers des fonctionnaires locaux chargés de coordonner les activités de sécurité et de police dans leur les quartiers.

Publications sur microfilms : T175.

Instruments de recherche : GG 32, 33, 39, 81.

242.3.2 Enregistrements d'organisations SS particulières

Documents textuels : Registres des bureaux de district de la SS générale, 1934-44 (260 rouleaux). Dossiers de l'Agence centrale de l'immigration (responsable du chef de la police de sécurité et du service de sécurité), relatifs à la naturalisation des Allemands de souche servant dans les organisations SS, les forces armées allemandes, la police allemande et l'Organisation Todt, ca. 1940-45 (115 rouleaux).Records of German Economic Enterprises, Incorporated, une société holding fonctionnant sous le Bureau principal économique et administratif de la SS, concernant diverses entreprises basées dans des camps de concentration exploitées par la SS, 1935-45 (37 rouleaux).

Publications sur microfilms : T354 (partie), T976.

Instruments de recherche : GG 27, 83.

242.3.3 Archives des SS armées (Waffen-SS)

Documents textuels : Archives du quartier général, 1942-45 (1 rouleau). Dossiers opérationnels des organisations de terrain numérotées et nommées, ca. 1939-45 (423 rouleaux).

Publications sur microfilms : T354 (partie).

Instruments de recherche : GG 75, 79. Publication sur microfilm des Archives nationales T176, rouleau 24.

242.4 Copies sur microfilm des archives des ministères allemands
1833-1945 (vrac 1914-45)

6 926 rouleaux

242.4.1 Documents interfilmés du ministère des Affaires étrangères et du Reich
Chancellerie

Documents textuels : Dossiers sélectionnés du ministère des Affaires étrangères et de ses prédécesseurs, les ministères des Affaires étrangères de Prusse et de la Confédération de l'Allemagne du Nord, 1855-1945 (6 112 rouleaux), y compris les dossiers des bureaux du ministre des Affaires étrangères, le secrétaire d'État et les principaux départements de travail des dossiers et les papiers personnels des principaux fonctionnaires et les dossiers de divers postes diplomatiques et consulaires. Interfilmés avec ces documents sont des documents, 1919-45, de la Chancellerie ("Ancien", 1919-33, et "Nouveau", 1933-45), sélectionnés principalement pour leur contenu d'affaires étrangères, mais contenant également des informations sur des questions intérieures.

Publications sur microfilms : T120, T136, T139, T149, T249, T264, T1026.

Instruments de recherche : American Historical Association, Comité pour l'étude des documents de guerre, Un catalogue de fichiers et de microfilms des archives du ministère allemand des Affaires étrangères, 1867-1920 (Oxford, Royaume-Uni : Oxford University Press, 1959), disponible en tant que publication de microfilm des Archives nationales T322 (1 rouleau). George O. Kent, éd. et comp., Un catalogue de fichiers et de microfilms des archives du ministère allemand des Affaires étrangères, 1920-1945, 4 vol. (Stanford, Californie : Établissement Hoover, 1962-72).

242.4.2 Autres documents du Foreign Office

Documents textuels : Documents de l'ambassade d'Allemagne à Washington, DC, 1921-38 (52 rouleaux). Documents du Foreign Office relatifs à la Chine, 1919-35 (31 rouleaux). Registres des consulats allemands à Tsingtao, Hankow et Chefoo, Chine, 1906-45 (61 rouleaux) et à Yokohama, Japon, 1926-40 (1 rouleau). Dossiers de travail et papiers personnels de divers diplomates allemands, 1833-1927 (25 rouleaux). Dossiers fragmentaires, certains traitant de la situation en temps de guerre en URSS, 1939-44 (3 rouleaux).

Publications sur microfilms : T178 (partie), T179 (partie), T290, T291, T1141.

Instruments de recherche : GG 11, 15. George O. Kent, éd. et comp., Un catalogue de fichiers et de microfilms des archives du ministère allemand des Affaires étrangères, 1920-1945, 4 vol. (Stanford, Californie : Établissement Hoover, 1962-72). Association historique américaine, Comité pour l'étude des documents de guerre, "Liste des références archivistiques au matériel des archives du ministère allemand des Affaires étrangères filmées sous subvention de la Old Dominion Foundation" (1959), disponible aux Archives nationales.

242.4.3 Archives du ministère de l'Économie du Reich

Documents textuels : Dossiers des organisations précédentes et composantes, 1914-45 (149 rouleaux), traitant de divers aspects des économies en temps de paix et en temps de guerre, y compris la planification industrielle, la production et la distribution, l'emploi des prisonniers de guerre et la sécurité dans les usines de guerre.

Publications sur microfilms : T71.

Instruments de recherche : GG 1.

Documents associés : Copies sur microfilm des dossiers de l'Office du Reich pour l'exploration des sols, une organisation subordonnée du ministère de l'Économie du Reich, sous 242.5.3.

242.4.4 Archives du ministère des Lumières du Reich
et propagande

Documents textuels : Documents relatifs à l'administration interne et aux efforts du ministère, sous sa direction, le Dr (Paul) Joseph Goebbels, pour contrôler les industries de la radiodiffusion et de l'édition et les organes de l'éducation et de la culture afin de diffuser des informations favorables au régime national-socialiste, 1933 -45 (126 rouleaux).

Publications sur microfilms : T70 (partie).

Instruments de recherche : GG 22.

Documents associés : Copies sur microfilm des archives de l'Association de la presse du Reich, qui relevait du ministère du Reich pour les Lumières publiques et la Propagande, sous 242.12.

242.4.5 Archives du ministère de l'Armement et de la Guerre du Reich
Production

Documents textuels : Dossiers du bureau central et de certains bureaux régionaux, 1941-45 (193 rouleaux), relatifs à la production de guerre, à la planification et aux quotas, aux machines, aux usines et à l'utilisation de la main-d'œuvre des travailleurs étrangers et des prisonniers de guerre, le transport, les dommages causés par les raids aériens et la sécurité industrielle.

Publications sur microfilms : T73.

Instruments de recherche : GG 10.

Documents associés : Copies sur microfilm des dossiers d'une organisation antérieure, le Bureau de l'économie militaire et de l'armement du haut commandement des forces armées, sous 242.6.

242.4.6 Archives du ministère du Reich pour l'Est occupé
Territoires

Documents textuels : Dossiers, 1921-1945 (107 rouleaux), comprenant les dossiers des composantes et des organisations sur le terrain du ministère chargé de l'administration des territoires occupés par l'Allemagne de l'URSS (les États baltes, l'Ukraine et la Biélorussie), 1941-45 dossiers de Le ministre Alfred Rosenberg couvrant toute sa carrière en tant qu'idéologue du NSDAP, 1921-1945 et les dossiers du chef de la Task Force Reich Rosenberg, l'organisation engagée dans la spoliation culturelle dans toute l'Europe occupée, 1941-1945.

Publications sur microfilms : T454.

Instruments de recherche : GG 28.

Documents associés : Copies sur microfilm des archives du commissaire du Reich pour les États baltes, une organisation subordonnée du ministère du Reich pour les territoires de l'Est occupés, sous 242.5.1.

242.4.7 Archives du ministère de l'Air du Reich

Documents textuels : Dossiers des organisations composantes du ministère, ainsi que certains dossiers d'entreprises de fabrication d'avions et d'organisations promouvant l'aéronautique, concernant la recherche, la production et les essais d'avions civils et militaires, le développement d'armes pour les avions militaires et la mobilisation et l'administration de l'avion en temps de guerre industrie, env. 1920-45 (52 rouleaux).

Publications sur microfilms : T177.

Instruments de recherche : GG 13.

242.4.8 Documents fragmentaires d'autres ministères

Documents textuels : Dossiers du ministère de la Justice du Reich concernant l'administration pénitentiaire et le transfert des prisonniers à la police secrète (Geheime Staatspolizei, "Gestapo") et aux camps de concentration, 1935-45 (5 rouleaux). Documents du ministère des Finances du Reich relatifs à la fiscalité, à la sécurité sociale, aux prêts de guerre et aux dépenses, 1924-1945 (4 rouleaux). Documents du ministère du Travail traitant principalement de l'exploitation économique des territoires occupés de l'est, 1941-42 (2 rouleaux). Émissions du ministère de l'Intérieur concernant les questions de police, de budget et de personnel, 1932-1944 (1 rouleau). Registres budgétaires du ministère des Sciences, de l'Éducation et de l'Instruction populaire du Reich, 1937, 1942-43 (2 rouleaux).

Publications sur microfilms : T178 (partie).

Instruments de recherche : GG 11.

242.5 Dossiers d'autres agences gouvernementales allemandes
1919-45 (en vrac 1935-45)

56 lignes pi et 156 rouleaux de microfilm

242.5.1 Documents du Bureau du Commissaire du Reich pour les États baltes

Documents textuels : Copie sur microfilm des dossiers des organisations constituantes et de certains bureaux extérieurs, concernant généralement l'administration de l'Estonie, de la Lettonie et de la Lituanie occupées (collectivement désignées Ostland), et en particulier à l'exploitation des travailleurs et des ressources matérielles de cette région, 1941-44 (45 Rouleaux).

Publications sur microfilms : T459.

Instruments de recherche : GG 31.

Documents associés : Copies sur microfilm des archives du ministère du Reich pour les territoires de l'Est occupés, dont relevait le Bureau du commissaire du Reich pour les États baltes, en vertu de 242.4.6.

242.5.2 Documents du Bureau du Commissaire du Reich pour la
Renforcement de la germanité

Documents textuels : Copie sur microfilm des documents, principalement du bureau central, concernant la réinstallation, en Allemagne, des Allemands de souche vivant dans les territoires occupés par les Allemands et la confiscation des terres et des domaines, ca. 1939-45 (20 rouleaux).

Publications sur microfilms : T74.

Instruments de recherche : GG 2.

242.5.3 Dossiers de l'Office du Reich pour l'exploration des sols

Documents textuels : Copie sur microfilm des dossiers, ca. 1937-43 (7 rouleaux), comprenant des rapports sur les compagnies pétrolières allemandes, néerlandaises et roumaines et des dossiers concernant l'acquisition de concessions pétrolières à l'étranger, en particulier en Amérique du Sud, au Japon et aux Indes néerlandaises.

Publications sur microfilms : T401.

Instruments de recherche : GG 26.

Documents associés : Copies sur microfilm des dossiers du ministère de l'Économie du Reich, dont le Bureau du Reich pour l'exploration des sols était responsable, en vertu de 242.4.3.

242.5.4 Actes du plénipotentiaire général du Serbe
Économie

Documents textuels : Copie sur microfilm des archives de l'Administration provisoire des biens juifs, Belgrade, et de la Commission d'évaluation des biens juifs, Banat, 1941-45 (68 rouleaux).

Publications sur microfilms : T75.

Instruments de recherche : GG 89.

242.5.5 Dossiers du plénipotentiaire pour la recherche à haute fréquence

Documents textuels : Records, 1930-1945 (56 pieds), y compris des extraits de procès-verbaux en anglais de rapports d'individus et d'institutions technologiques gouvernementales et non gouvernementales et des rapports concernant la radio, la télévision, le radar, la navigation et les communications.

242.5.6 Registres de l'organisation Todt

Documents textuels : Copie sur microfilm des archives du Bureau principal, Souabe, relatives à la construction militaire, 1941-45 (7 rouleaux).

Publications sur microfilms : T76.

Instruments de recherche : GG 4.

242.5.7 Dossiers fragmentaires d'autres organismes gouvernementaux

Documents textuels : Copie sur microfilm des archives du Reich Research Council relatives au développement, à la production et aux essais d'armes et d'autres matériels de guerre, 1941-45 (5 rouleaux). Copie sur microfilm des archives du Commissariat au plan quadriennal concernant la production et l'approvisionnement alimentaire, 1919-45 (en vrac 1935-45, 2 rouleaux). Copie sur microfilm des archives du Reich Weather Bureau, consistant en des rapports du Air Force Weather Service sur les conditions climatiques en URSS, 1942-43 (1 rouleau). Copie sur microfilm des dossiers du directeur général des routes allemandes, 1936-45 (1 rouleau), y compris les dossiers traitant de la construction de l'autoroute.

Publications sur microfilms : T178 (partie).

Instruments de recherche : GG 11.

242.6 Copies sur microfilm des archives de la Haute armée allemande
Commander
1914-45

1 581 rouleaux

Documents textuels : Correspondance, journal de guerre avec suppléments, publications, dossiers opérationnels et de planification, rapports, cartes intercalées et autres dossiers des organisations composantes, 1914-45, y compris l'état-major des opérations et ses prédécesseurs le service de renseignement, le bureau de l'économie militaire et de l'armement et ses prédécesseurs le Direction Juridique et Section de la Propagande.

Publications sur microfilms : T77.

Instruments de recherche : GG 7, 17-19, 78, 80, 84-86, 94.

Documents associés : Documents du ministère de l'Armement et de la Production de guerre du Reich, successeur du Bureau de l'économie militaire et de l'armement, sous 242.4.5.

242.7 Copies sur microfilm des archives de l'armée allemande
1864-1945 (en vrac 1935-45)

9 086 rouleaux

242.7.1 Archives du haut commandement de l'armée

Documents textuels : Correspondance, journaux de guerre avec suppléments, publications, rapports, résumés statistiques, cartes interclassées et autres documents des organisations composantes, 1864-1945 (en vrac 1935-1945, 993 rouleaux), y compris la Direction des opérations, la Direction de l'attaché des armées étrangères de l'Est et des Affaires étrangères Sections Armées Ouest du Service de renseignement et du Bureau du chef des archives de l'Armée.

Publications sur microfilms : T78.

Instruments de recherche : GG 12, 29, 30, 82, 87, 91.

242.7.2 Registres des groupes d'armées

Documents textuels : Correspondance, journaux de guerre avec suppléments, publications, rapports, cartes intercalées et autres enregistrements de groupes d'armées portant la lettre A-H et de groupes d'armées nommés Nord, Centre, Sud, Haut-Rhin, Don et Vistule, 1937-45 (304 rouleaux).

Publications sur microfilms : T311.

Instruments de recherche : GG 40, 52.

242.7.3 Registres des détachements de l'armée (Armee-Abteilungen)

Documents textuels : Correspondance, journaux de guerre avec suppléments, publications, rapports, cartes intercalées et autres documents des détachements suivants de l'armée : A, Fretter-Pico, Lanz-Kempf, Narwa-Grasser-Kleffel et von Zangen, 1939-44 (25 rouleaux) .

Publications sur microfilms : T312 (partie).

Instruments de recherche : GG 50.

242.7.4 Registres des armées

Documents textuels : Correspondance, journaux de guerre avec suppléments, publications, rapports, cartes intercalées et autres documents des 1re-12e, 14e-19e, 20e Montagne, 21e et 25e armées, 1938-1945 (1 665 rouleaux) les 1re-5e armées Panzer et Panzer Army Africa, 1941-45 (489 rouleaux) l'armée de parachutistes, 1944-45 (1 rouleau) et l'armée de Ligurie, 1944-45 (1 rouleau).

Publications sur microfilms : T312, T313.

Instruments de recherche : GG 14, 42-44, 47-49, 51, 53, 54, 56.

242.7.5 Registres des corps d'armée

Documents textuels : Dossiers, env. 1939-45 (1 670 rouleaux), y compris la correspondance, les journaux de guerre avec suppléments, publications, rapports et cartes intercalées, des corps réguliers, blindés, de montagne et de réserve numérotés entre I et XCI et des corps nommés suivants : German Africa Corps, Corps Feldt, corps de cavalerie, quartier général du corps Lombardia, corps Scheele et quartier général du corps Schneckenburger.

Publications sur microfilms : T314.

Instruments de recherche : GG 46, 55, 58-62.

242.7.6 Registres des divisions de l'armée

Documents textuels : Correspondance, journaux de guerre avec suppléments, émissions, rapports, cartes intercalées et autres enregistrements des divisions numérotées entre 1 et 999, et des divisions nommées, ca. 1939-45 (3 256 rouleaux).

Publications sur microfilms : T315.

Instruments de recherche : GG 41, 45, 63-74, 76.

242.7.7 Dossiers des autres unités de campagne de l'armée

Documents textuels : Dossiers de l'état-major du général allemand avec la 8e armée italienne (sur le front russe), 1942-43 (3 rouleaux). Dossiers de l'Armeegruppe Woehler, qui a combattu avec la 8e armée italienne, la 4e armée roumaine et la 1e armée hongroise, 1942-44 (1 rouleau).

Publications sur microfilms : T312.

Instruments de recherche : GG 56.

242.7.8 Registres des secteurs de l'armée

Documents textuels : Registres des zones de l'armée I-XIII, XVII et XVIII, ca. 1935-45 (315 rouleaux).

Publications sur microfilms : T79.

Instruments de recherche : GG 34.

242.7.9 Registres des zones arrière de l'armée et des territoires occupés

Documents textuels : Correspondance, journaux de guerre avec suppléments, rapports, cartes intercalées et autres documents des commandants des zones arrière et des commandants militaires dans des territoires occupés comme la Russie, l'Europe du Sud-Est, la France, la Belgique et la Norvège, ca. 1940-45 (363 rouleaux).

Publications sur microfilms : T501.

Instruments de recherche : GG 38, 57.

242.8 Copies sur microfilm des archives de la marine allemande
1850-1945

4 391 rouleaux

242.8.1 Registres généraux

Documents textuels : Documents sélectionnés du haut commandement de la marine et de divers commandements opérationnels, 1850-1945 (4 383 rouleaux), filmés par la marine américaine au Royaume-Uni après la Seconde Guerre mondiale.

Publications sur microfilms : T1022.

Instruments de recherche : Guides des archives microfilmées de la marine allemande, 1850-1945 : U-Boats et T-Boats, 1914-1918, n° 1 (Washington, DC : National Archives and Records Service, 1984) et n° 2, Documents relatifs à la guerre des sous-marins, 1939-1945 (Washington, DC : National Archives and Records Administration, 1985). Pour les dossiers de la marine, 1850-1920, Publication de microfilm des Archives nationales T1022, rouleaux 1 et 2.

242.8.2 Archives du haut commandement de la Marine

Documents textuels : Dossiers, principalement du commandant en chef de la marine et de l'état-major des opérations navales, 1939-45 (8 rouleaux).

Publications sur microfilms : T608.

Instruments de recherche : GG 37. Publication sur microfilm des Archives nationales T176, rouleau 24.

242.9 Dossiers de l'armée de l'air allemande
1911-47 (en vrac 1927-45)

411 rouleaux de microfilm

242.9.1 Copies sur microfilm des archives du Haut Commandement de l'Armée de l'Air

Documents textuels : Registres généraux, env. 1927-45 (274 rouleaux), y compris la correspondance concernant l'achat d'armements et de fournitures pour la mobilisation de l'armée de l'air d'avant-guerre et les plans de défense aérienne civile transcriptions des conférences de la section des munitions, présidées par le maréchal Erhard Milch, chef de l'approvisionnement de l'armée de l'air ( « Collection Milch ») et les dossiers des états-majors Est et Ouest des forces aériennes étrangères de la section du renseignement.

Publications sur microfilms : T321.

Instruments de recherche : GG 24, 92.

242.9.2 Copies sur microfilm des dossiers des organisations de la force aérienne

Documents textuels : Dossiers de diverses commandes numérotées, commandes de zone arrière et commandes créées au cours de la guerre, ca. 1939-45 (31 rôles), traitant de questions administratives telles que la construction et l'entretien des aérodromes, le personnel et la comptabilité. Dossiers de diverses unités antiaériennes, ca. 1939-45 (18 rouleaux). Documents de la mission de l'armée de l'air en Roumanie, chargée de diriger la défense aérienne de la Roumanie et de coordonner les unités des forces aériennes allemandes et roumaines sur le front russe, 1940-45 (15 rouleaux).

Publications sur microfilms : T405.

Instruments de recherche : GG 25.

242.9.3 Copies sur microfilm de la collection de recherche von Rohden
documents sur le rôle de l'armée de l'air allemande dans la Seconde Guerre mondiale

Documents textuels : Collection, 1911-47 (73 rouleaux), composée d'études, de rapports, de textes de discours, d'émissions et d'autres documents, 1911-45, compilés par la division historique du haut commandement de l'armée de l'air sous la direction du brigadier. Le général Herhudt von Rohden en préparation d'une histoire officielle de l'armée de l'air et des brouillons de certaines parties de l'histoire, préparés par von Rohden et un personnel d'officiers de l'armée de l'air allemande sous la supervision générale de l'US Air Force, 1946-47.

Publications sur microfilms : T971.

Instruments de recherche : Publication sur microfilm des Archives nationales T176, rouleau 32.

242.9.4 Autres dossiers de l'armée de l'air

Documents textuels :Dossiers accumulés par divers commandements de l'armée de l'air allemande (« Luftgaukommandos »), consistant principalement en des rapports et des traductions de ceux-ci, concernant des avions alliés abattus, des aviateurs capturés et d'autres prisonniers de guerre, des parachutistes et des victimes alliées. Sont également inclus de la correspondance et des télégrammes concernant le personnel disparu, les listes des camps de prisonniers, les listes de biens personnels pris aux prisonniers, les avions abattus et les équipages aériens, les enregistrements de tombes liées aux prisonniers, le courrier censuré, les enterrements et les photographies de l'Extrême-Orient ainsi que le théâtre européen, 1939-1947.

Photographies aériennes (8 000 éléments) : dossiers de cibles de sites en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, chaque dossier étant composé d'une carte, d'une photographie aérienne en surimpression et d'une description du site, études de photographies aériennes de 1938-1944 relatives à des types spécifiques de cibles au Royaume-Uni, en France et en URSS, 1940-44 mosaïques aériennes des zones côtières du Royaume-Uni et de France, 1942-43 estampes aériennes et anaglyphes de l'Italie centrale, 1943-44 et photographies aériennes de sites nord-africains et méditerranéens, compilé pour le journal de guerre du X Air Corps allemand, 1941-44. Voir AUSSI 242.25.

Instruments de recherche : Daryl Bottoms, comp., Documents de la Seconde Guerre mondiale dans la branche cartographique et architecturale des Archives nationales, RIP 79 (1992).

242.10 Copies sur microfilm d'autres documents militaires allemands
1675-1945

322 rouleaux

Documents textuels : Documents relatifs à la mobilisation prussienne, 1866-1918 (5 rouleaux). Documents du ministère royal de la Guerre de Bavière et d'autres autorités militaires bavaroises, 1866-1913 (7 rouleaux). Collection d'archives militaires allemandes qui faisaient autrefois l'objet d'une exposition aux archives de l'armée, Potsdam, 1675-1935 (2 rouleaux). Documents officiels et personnels, anciennement conservés aux archives de l'armée, des chefs militaires prussiens suivants : Hermann von Boyen, 1787-1848 (12 rouleaux) August Wilhelm, duc de Braunschweig-Bevern, 1756-62 (1 rouleau) August Graf Neithardt von Gneisenau , 1785-1831 (43 rouleaux) Wilhelm Groener, 1870-1938 (vrac 1892-1938, 27 rouleaux) Erich Friedrich Wilhelm Ludendorff, 1918-19 (1 rouleau) Christoph EH Ritter Mertz von Quirnheim, 1916-39 (2 rouleaux) Helmuth CB Graf von Moltke, 1839-91 (6 rouleaux) Friedrich Wilhelm III, roi de Prusse, 1787-1842 (1 rouleau) Albrecht Graf von Roon, 1848-66 (2 rouleaux) Gerhard JD von Scharnhorst, 1737- 1882 (12 rouleaux) Heinrich Scheuch, 1918-39 (1 rouleau) Alfred Graf von Schlieffen, 1822-1938 (8 rouleaux) Hans FL von Seeckt, 1803-1940 (vrac 1878-1936, 28 rouleaux) et Hans Karl von Winterfeldt, 1744-59 (2 rouleaux). Manuels techniques et autres, 1910-45 (162 rouleaux).

Publications sur microfilms : M129, M132, M137, M207, M211, M953-M963, T84, T283.

Instruments de recherche : Publication sur microfilm des Archives nationales T176, rouleau 14.

242.11 Copies sur microfilm des dossiers de particuliers allemands, autrichiens,
et entreprises néerlandaises
1917-46

232 rouleaux

Documents textuels : Compilation de dossiers d'entreprises privées allemandes, autrichiennes et néerlandaises, 1917-46 (en vrac 1933-45, 103 rouleaux), y compris les dossiers des principales sociétés industrielles et commerciales allemandes dont les directeurs ont été jugés à Nuremberg. Des enregistrements supplémentaires d'I.G. Farben, A.G., 1937-44 (4 rouleaux), le Reichswerke Hermann Göring, 1924-45 (3 rouleaux) et la Dresdner Bank, 1930-45 (115 rouleaux). Journaux de bord quotidiens du paquebot Lloyd de l'Allemagne du Nord, SS Europe, 24 juin 1930-20 juin 1945 (7 rouleaux).

Publications sur microfilms : T83 (partie).

Instruments de recherche : GG 23, 88, 93.

242.12 Copies sur microfilm des documents politiques, commerciaux,
et organisations professionnelles
1922-45

23 rouleaux

Documents textuels : Dossiers du Parti social-démocrate allemand, 1935-40, constitués de rapports et d'autres émissions publiés de Prague et de Paris (5 rouleaux). Dossiers de la Reich Press Association, 1928-45 (7 rouleaux). Actes de la Fédération panallemande des syndicats, 1922-33 (11 rouleaux).

Publications sur microfilms : T70 (partie), T83 (partie).

Instruments de recherche : GG 88, 93.

Documents associés : Documents du ministère du Reich pour les Lumières et la Propagande, dont dépendait l'Association de la presse du Reich, sous 242.4.4.

242.13 Copies sur microfilm de la culture et de la recherche allemandes
Organisations
1916-45

436 rouleaux

Documents textuels : Documents de l'Académie allemande de Munich, concernant les activités de recherche de l'académie en langue et culture allemandes et son administration des écoles allemandes dans les pays étrangers, 1925-45 (en vrac 1941-45, 22 rouleaux). Actes de l'Académie de droit allemand, 1933-44 (34 rouleaux). Documents sélectionnés de l'Institut pour le travail allemand dans l'Est, dont le siège est à Cracovie, Pologne, 1940-45 (6 rouleaux). Documents de l'Institut allemand des affaires étrangères, Stuttgart, 1916-45 (374 rouleaux), traitant de l'émigration allemande, en particulier vers les pays d'Europe orientale et des plans nationaux-socialistes pour la réinstallation des Allemands de souche.

Publications sur microfilms : T81 (partie), T82 (partie).

Instruments de recherche : GG 6, 16, 21, 93. Publication sur microfilm des Archives nationales T176, rouleau 24.

242.14 Copies sur microfilm des papiers de l'allemand privé
Personnes
1881-83, 1916-45

63 rouleaux

Documents textuels : Papiers d'Herbert von Bismarck, fonctionnaire et fils du chancelier Otto von Bismarck, 1881-83 (1 rouleau). Papiers du Dr Walter Luetgebrune, avocat plaidant qui a défendu des affaires politiques conservatrices et nationalistes, 1916-33 (33 rouleaux). Papiers du Dr Theo Morell, médecin personnel d'Adolf Hitler, 1918-45 (13 rouleaux). Papiers du théoricien géopolitique Dr. Karl Haushofer, 1922-44 (16 rouleaux).

Publications sur microfilms : T253, T972. Publication sur microfilm des Archives nationales T176, rouleau 33.

Instruments de recherche : GG 9, 88. Publication sur microfilm des Archives nationales T176, rouleau 33.

242.15 Copies sur microfilm des documents filmés au Berlin Document
Centre (BDC)
Californie. 1919-45

1 213 rouleaux

Histoire: BDC a été créé, le 10 mai 1945, en tant que centre de consolidation des dossiers allemands placés sous la garde des alliés, dans l'intention de les utiliser à des fins de preuve dans les procès pour crimes de guerre et dénazification. BDC administrée par l'armée américaine, du 10 mai 1945 au 1er octobre 1953, et le Département d'État américain, du 1er octobre 1953 au 1er juillet 1994, la République fédérale d'Allemagne (RFA) prenant en charge les dépenses de fonctionnement. Les fonds de BDC comprenaient les dossiers des membres du NSDAP et les dossiers du personnel des organisations affiliées au NSDAP, connus collectivement sous le nom de « fichiers biographiques » et d'autres dossiers de ces mêmes entités, connus collectivement sous le nom de « fichiers non biographiques ». Conformément aux accords bilatéraux conclus entre la RFA, d'une part, et les États-Unis, le Royaume-Uni et la France, d'autre part, la plupart des dossiers « non biographiques » ont été microfilmés, 1956-1958, les originaux étant remis au RFA à la fin du tournage, et les anciens alliés conservant les copies sur microfilm. Un accord de 1993 entre la RFA et les États-Unis prévoyait qu'en prévision de l'achèvement du microfilmage des dossiers restants de la BDC d'ici le 1er juillet 1994, le titre et le contrôle des dossiers de la BDC seraient transférés à la RFA à cette date. Le transfert a été effectué et la BDC est actuellement administrée par les Archives de la RFA (Bundesarchiv). Les Archives nationales des États-Unis sont en train d'acquérir environ 40 000 rouleaux de copies sur microfilm des dossiers BDC restants, dont la plupart sont des fichiers « biographiques ». Pour plus d'informations, contactez les Archives nationales.

Documents textuels : Dossiers (« fichiers non biographiques ») des organisations du NSDAP proprement dit, et de ses organisations connexes dossiers de certains ministères du Reich et d'autres agences gouvernementales documents des responsables du NSDAP Kurt Daluege, Walther Darre, Hans Frank, Friedrich Krueger, Hans Lammers, Joachim von Ribbentrop , Julius Streicher, et Karl Wolff dossiers de certaines entreprises industrielles privées et papiers de certains particuliers, ca. 1919-45 (1190 rouleaux). Documents sélectionnés concernant les Juifs, ca. 1933-45 (14 rouleaux). Fichier de cartes contenant des noms de Juifs dont la citoyenneté allemande a été annulée par le régime national-socialiste, ca. 1936-44 (9 rouleaux).

Publications sur microfilms : T355, T457, T580, T581, T611.

Instruments de recherche : Publication sur microfilm des Archives nationales T580, rouleau 999.

242.16 Copies sur microfilm de divers documents allemands
1917-45

928 rouleaux

Documents textuels : Collection de documents séparés de leur contexte d'origine ("Miscellaneous German Records Collection"), 1917-45 (440 rouleaux), y compris les documents relatifs à l'opposition contre les journaux intimes d'Hitler et d'autres documents de personnalités telles que Gens. Franz Halder, Alfred Jodl et Erwin Rommel, et le Dr (Paul) Joseph Goebbels le journal d'Eva Braun (février-mai 1935) et les testaments personnels et politiques d'Adolf Hitler, 1945. Documents, provenant de sources gouvernementales et non gouvernementales, traitant de divers aspects des relations économiques, militaires et culturelles de l'Allemagne et de l'Italie avec les pays d'Extrême-Orient, ca. 1936-40 (488 rouleaux).

Publications sur microfilms : T82 (partie), T84 (partie).

Instruments de recherche : GG 5, 6, 8, 36, 90.

242.17 Copies sur microfilm de documents italiens
1922-45

827 rouleaux

242.17.1 Dossiers des fonctionnaires et organisations du gouvernement italien

Documents textuels : Documents officiels sélectionnés de Benito Mussolini, ainsi que des documents sélectionnés des ministères des Affaires étrangères, de l'Afrique italienne, de l'Intérieur et de la Culture populaire, 1922-144 (318 rouleaux). Recueil des actes officiels du ministre des Affaires étrangères, le comte Galeazzo Ciano (« Papiers de Lisbonne »), 1936-43, composé de mémorandums de conversation et de télégrammes, en particulier les mémorandums et télégrammes échangés entre Hitler et Mussolini (3 rouleaux).

Publications sur microfilms : T586, T816.

Instruments de recherche : T586, rouleau 1.

242.17.2 Archives des forces armées italiennes

Documents textuels : Correspondance, journaux de guerre, rapports, cartes intercalées et autres documents de diverses organisations des forces armées italiennes, principalement celles de l'armée, ca. 1940-45 (506 rouleaux).

Publications sur microfilms : T821.

Instruments de recherche : Guide des archives des forces armées italiennes, Parties I-III (Washington, DC : National Archives and Records Service, 1967).

242.18 records russes
1870-1947

224 lignes pi et 75 rouleaux de microfilm

242.18.1 Registres de la région de Smolensk (oblast) de l'ensemble de l'Union
parti communiste

Documents textuels : Copie sur microfilm de la correspondance, des comptes rendus de réunions, des directives des partis, des rapports et des coupures de presse, 1917-1941 (75 rouleaux).

Publications sur microfilms : T84 (partie), T87, T88.

Aide à la recherche : Guide des archives de l'oblast de Smolensk du Parti communiste de l'Union soviétique, 1917-1941 (Washington, DC : National Archives and Records Service, 1980).

242.18.2 Registres de la Commission d'achat soviétique à Prague,
Tchécoslovaquie

Documents textuels : Correspondance relative à l'achat de machines à des firmes tchèques, notamment Skoda Works, 1936-41. Commandes d'exportation, permis d'exportation et d'importation et documents d'expédition, 1936-1941. Documents concernant les normes de fabrication, l'administration et les finances, 1936-41.

242.18.3 Divers enregistrements russes

Documents textuels : Rapports, publications, correspondance et autres documents concernant l'économie industrielle, l'organisation politique, la recherche scientifique et les forces militaires de l'URSS, 1870-1947.

Diapositives (5 230 images) : Diaporamas couleur et noir et blanc, contenant de la propagande sur divers aspects de la politique, de l'économie, de la culture, de la géographie et de l'histoire soviétiques, produits en URSS, 1934-41, et saisis par l'armée allemande, 1941 -42 (SPS, 5 000 images). Ensembles de diapositives en couleur et en noir et blanc, contenant de la propagande principalement sur la vie économique, éducative et littéraire soviétique, produits en URSS, 1946-48, et acquis plus tard par des sources militaires américaines (PWS, 230 images). Voir AUSSI 242.28.

Instruments de recherche : Barbara Burger, William Cunliffe, Jonathan Heller, William T. Murphy et Les Waffen, comps., Documents audiovisuels aux Archives nationales des États-Unis relatifs à la Seconde Guerre mondiale, RIP 70 (Révisé, 1992).

242.19 Copies sur microfilm de documents hongrois
1909-45 (en vrac 1938-45)

21 rouleaux

Documents textuels : Dossiers, 1909-45, comprenant principalement de la correspondance, des procès-verbaux, des textes de discours et des dossiers de planification d'après-guerre du collaborationniste Arrow Cross Party, dirigé par Ferenc Szalasi, 1938-45.

Publications sur microfilms : T973.

Instruments de recherche : Guide de la collection de documents politiques et militaires hongrois, 1909-1945 (Washington, DC : Service national d'archives et d'archives, 1967).

Documents associés : Records hongrois supplémentaires Moins de 242.22.

242.20 records polonais
1887-1939

27 lignes pi.

Documents textuels : Journaux géodésiques et cahiers d'arpentage de l'Institut géographique militaire et des ministères des Communications et des Services publics, 1929-39. Publications de la Commission de physiographie de l'Académie des sciences, Cracovie, 1887-1908, Musée national d'archéologie, Varsovie, 1926-38 et Bureau central des statistiques, 1931-38. Publications diverses sur l'histoire et la littérature polonaises, s.d.

242.21 Copies sur microfilm de documents japonais
Californie. 1928-45

169 rouleaux

Documents textuels : Collection composée principalement de dossiers des hauts commandements de l'armée et de la marine et de divers commandements opérationnels, 1941-1945, y compris des émissions, des journaux de guerre, des rapports d'opérations et des analyses après action, ainsi que les papiers et les mémoires des commandants individuels (34 rouleaux ). Dossiers de l'Institut de recherche aéronautique de l'Université impériale de Tokyo, comprenant des études en japonais dans des domaines tels que l'aérodynamique, l'aéromécanique, l'aéronautique et la médecine aéronautique, avec quelques documents intercalés en allemand et en anglais, ca. 1928-45 (135 rouleaux).

Documents associés : Records japonais supplémentaires Moins de 242.22.

242.22 Documents d'autres pays, saisis pendant et à la fin
de la Seconde Guerre mondiale
1815-1945

93 lignes pi.

Documents textuels : Documents divers en bulgare, chinois, croate, tchécoslovaque, danois, néerlandais, anglais, estonien, finnois, français, grec, hébreu, hongrois, japonais, letton, lituanien, norvégien, portugais, roumain, serbe, slovène, espagnol, suédois, suisse , origine ou langue nationale turque et wende, 1815-1945.

Documents associés : Records hongrois supplémentaires de moins de 242,19 et records japonais de moins de 242,21.

242.23 records nord-coréens
1914-53

552 lignes pi.

Documents textuels : Dossiers, 1914-1953, y compris les dossiers des organisations militaires, gouvernementales et du parti nord-coréennes et des documents de bibliothèque.

Affiches (2 images) : Documents de propagande nord-coréens, vers 1950.

242.24 Records de Grenade
1979-83

4 lignes pi et 13 220 microfiches

Documents textuels : Dossiers saisis par des unités de l'armée américaine et du Corps des Marines lors d'opérations militaires sur l'île caribéenne de Grenade (octobre 1983), documentant les activités des ministères du gouvernement grenadin, du New Jewel Movement (Parti communiste) et d'éminents dirigeants politiques et militaires, 1979-1983 avec index du nom et du sujet, sur papier, préparé par la Defense Intelligence Agency avant le transfert des dossiers.

Instruments de recherche : Index original lisible par machine utilisé pour préparer la copie papier décrite ci-dessus dans RG 373, Records of the Defense Intelligence Agency. Des films saisis à l'ambassade soviétique à Grenade dans le RG 306, archives de l'Agence d'information des États-Unis. Voir AUSSI Michael Ledeen et Herbert Romerstein, comps., Documents de la Grenade : un aperçu et une sélection (Washington, DC : Département d'État et Département de la Défense, septembre 1984).

Conditions d'accès au sujet : évêque, Maurice Coard, Bernard.

242.25 Documents cartographiques (général)
1910-18, 1935-45

22 635 articles

Cartes et graphiques : Cartes topographiques allemandes publiées des régions d'Europe et d'Afrique du Nord, 1936-44 Cartes allemandes des villes britanniques, surimprimées pour montrer les cibles de bombardement, 1940-42 Cartes et graphiques allemands utilisés lors d'opérations militaires en Europe et en Afrique du Nord, 1910-18, 1937- 45 cartes allemandes incluses dans les manuels et manuels navals conçus pour aider les commandants de sous-marins dans leurs fonctions du Moyen-Orient à la côte nord-américaine, 1935-45 Cartes russes des régions de l'URSS et de l'Europe de l'Est, capturées par les forces allemandes, 1941- 43 cartes italiennes montrant les défenses le long de la frontière italo-autrichienne, 1937-40, positions de l'armée de l'air italienne en Sicile, 1942, et situations militaires en Chine, 1937-38 et cartes japonaises et cartes hydrographiques des régions du Pacifique et de l'Extrême-Orient, 1937-44.

Instruments de recherche : Daryl Bottoms, comp., Documents de la Seconde Guerre mondiale dans la branche cartographique et architecturale des Archives nationales, RIP 79 (1992).

Voir Photographies aériennes sous 242.9.4.

242.26 Films (général)
1915-54

2 576 bobines

Documentaires allemands, actualités et films scientifiques illustrant les aspects navals de la Première Guerre mondiale, l'histoire du NSDAP et de ses dirigeants, les opérations militaires de la Seconde Guerre mondiale et les expériences d'armes en temps de guerre, 1915-1945 (1 293 bobines). Films personnels d'Eva Braun, 1935-41 (8 bobines). Films d'actualités, documentaires, voyages et longs métrages russes, 1935-50 (426 bobines). Actualités de guerre italiennes, 1940-44 (191 bobines). Actualités et documentaires japonais, 1932-44 (302 bobines). Actualités françaises de Vichy, 1944 (2 bobines). Actualités françaises sur la campagne contre le Vietminh en Indochine, 1951-54 (11 bobines). Films nord-coréens et chinois communistes sur la guerre de Corée, 1947-52 (343 bobines).

Instruments de recherche : Barbara Burger, William Cunliffe, Jonathan Heller, William T. Murphy et Les Waffen, comps., Documents audiovisuels aux Archives nationales des États-Unis relatifs à la Seconde Guerre mondiale, RIP 70 (Révisé, 1992).

242.27 Enregistrements sonores (général)
1917-44

1 551 articles

Discours d'Adolf Hitler, du Dr (Paul) Joseph Goebbels, d'Hermann Goumlring, d'Albert Speer et d'autres personnalités du régime national-socialiste, rassemblés par des enquêteurs sur les crimes de guerre, 1932-1944 (1 182 articles). Émissions de propagande fasciste, composées de discours de Benito Mussolini, du comte Galeazzo Ciano et d'autres dirigeants italiens, 1917-42 (369 éléments).

Instruments de recherche : Barbara Burger, William Cunliffe, Jonathan Heller, William T. Murphy et Les Waffen, comps., Documents audiovisuels aux Archives nationales des États-Unis relatifs à la Seconde Guerre mondiale, RIP 70 (Révisé, 1992).

242.28 Images fixes (Général)
1913-45

355 060 images et 232 éléments

Impressions photographiques (9 992 images) : Collection utilisée dans La Grande Allemagne dans les événements mondiaux - Reportages photo quotidiens, montrant la vie allemande sur le front intérieur et au combat, en albums, 1940-42 (PKA, 800 images). Instantanés présentés au général de division Erhard du Luftgruppe Kommando Westfrankreich, par le capitaine Rabe, dans l'album, 1941 (CR, 18 images). Action militaire au nord de Verdun, collection de l'Artillerie Survey Section 25, Bavarian Foot Artillery, en album, ca. 1916 (KNV, 105 images). Procès des personnes accusées d'avoir tenté d'assassiner Hitler, 1944 (PA, 385 images). Pilotes de la Luftwaffe, 1940-43 (GLP, 44 images). Unités de l'armée allemande en Norvège, France, Tunisie, Finlande et URSS, 1940-43 (GAV, 240 images). Campagnes du général Rommel en France et en Afrique du Nord, 1940-41 (EAPC, 1700 images). Collection Joachim von Ribbentrop, relative aux activités des affaires étrangères et à la biographie de Ribbentrop, 1934-42 (JRA, JRB, JRM, JRFA 6 700 images).

Tirages photographiques et négatifs (59 316 images) : segment du bureau de Berlin de la collection de Heinrich Hoffmann, photographe officiel du NSDAP (ci-après, « Collection Heinrich Hoffmann »), montrant les activités politiques du NSDAP, les rassemblements, les réunions et les personnalités et divers aspects de la vie allemande, 1933-44 ( HB, 31 000 images) et, sur cartes postales, les activités nationales-socialistes dans les années 30 (HPKTA, HPKTC 255 images). Collection Eva Braun, en albums, 1913-44 (EB, 2 000 images). Opérations militaires allemandes en Belgique, Bulgarie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Afrique du Nord, Norvège, Pologne, Roumanie, URSS et Yougoslavie, ainsi que des activités sur le front intérieur, enregistrées par des unités de propagande de la Wehrmacht et la Waffen-SS, 1939-45 (GAP, 25 000 images). Le général Rommel et sa famille, et les opérations militaires allemandes en Afrique du Nord, 1940-41 (EAPB, 352 images). Événements diplomatiques allemands, de la collection Joachim von Ribbentrop, 1934-42 (JRPE, 709 images).

Négatifs photographiques (9 620 images) : Collection Heinrich Hoffmann, montrant les Jeux Olympiques, les expositions allemandes aux expositions internationales, la révolution en Bavière, la république soviétique de Munich, les premières activités du NSDAP, la montée d'Hitler, la construction du Fuhrerhaus et d'autres développements politiques, économiques et culturels allemands , 1918-40 (HLT, HD, HK, HWO, HKL, HMR, HF, HMC, HFH, HBA, HMA 9 593 images). Personnel militaire allemand et opérations, 1942-44 (M, 27 images).

Négatifs photographiques et feuilles d'épreuves (211 500 images) : segment du bureau de Berlin de la collection Heinrich Hoffmann, montrant les développements politiques, militaires, diplomatiques, culturels et sociaux de l'ère national-socialiste, 1933-44 (HLB).

Feuilles de preuve photographiques (62 500 images) : Activités des unités Waffen-SS sur les fronts est et ouest, et scènes du front intérieur allemand, prises par des photographes SS, 1940-44 (JRP, SS 34 000 images). Segment du bureau de Munich de la collection Heinrich Hoffmann, montrant des rassemblements politiques, des réunions de campagne électorale, les dirigeants du NSDAP et l'accession au pouvoir d'Hitler, 1930-34 (HLM, 28 500 images).

Tirages photographiques et phototypies (366 images) : opérations militaires allemandes pendant la Première Guerre mondiale, confisquées aux archives Rehse à Munich, 1914-36 (RH).

Diapositives (1 480 images) : Vues en couleur des troupes et de l'équipement allemands en Afrique du Nord, 1941 (EAPA, 169 images) et des villes, des paysages et des établissements agricoles d'Europe orientale, n.d. (RPLB, 82 images). Vues en noir et blanc d'équipements militaires, de villes allemandes et de zones rurales, 1941-44 (LBR, RPLA 1 229 images).

Reproductions photomécaniques (286 images) : Épisodes des débuts de l'histoire de la Russie, saisis par les forces allemandes dans une bibliothèque ukrainienne, s.d. (NP, 112 images). Images utilisées dans le magazine en langue espagnole, Revista Alemana, illustrant une variété de sujets culturels, diplomatiques, militaires et technologiques, 1938 (RA, 174 images).

Films fixes (232 éléments) : films fixes allemands montrant les événements d'actualité de la semaine, 1938-41 (BB, 190 éléments). Endoctrinement des membres des Jeunesses hitlériennes, s.d. (HJ, 34 articles). Biographie d'Hitler, expansion allemande et autres sujets de propagande, s.d. (MNF, 8 éléments).

Instruments de recherche : Barbara Burger, William Cunliffe, Jonathan Heller, William T. Murphy et Les Waffen, comps., Documents audiovisuels aux Archives nationales des États-Unis relatifs à la Seconde Guerre mondiale, RIP 70 (Révisé, 1992).

Note bibliographique : version Web basée sur le Guide to Federal Records des Archives nationales des États-Unis. Compilé par Robert B. Matchette et al. Washington, DC : Administration nationale des archives et des dossiers, 1995.
3 tomes, 2428 pages.

Cette version Web est mise à jour de temps à autre pour inclure les dossiers traités depuis 1995.


Politique étrangère allemande : 1932-40 - Histoire

Le Troisième Reich : la politique étrangère

Une fois son régime consolidé, Hitler s'est peu intéressé à la politique intérieure, son seul souci étant que l'Allemagne devienne suffisamment forte pour réaliser son objectif géopolitique à long terme de créer un empire allemand qui dominerait l'Europe occidentale et s'étendrait profondément en Russie. Dans un premier pas vers cet objectif, il a fait une révision de facto du traité de Versailles en cessant de tenir compte de ses restrictions sur le réarmement allemand. Peu de temps après être devenu chancelier, Hitler a ordonné que le réarmement, secrètement en cours depuis le début des années 1920, soit intensifié.

Plus tard en 1933, il a retiré l'Allemagne de la Société des Nations pour réduire le contrôle étranger possible sur l'Allemagne. En 1935, il annonça que l'Allemagne avait commencé le réarmement, augmenterait considérablement la taille de son armée et avait établi une armée de l'air. L'Italie, la France et la Grande-Bretagne ont protesté contre ces actions mais n'ont rien fait de plus, et Hitler a rapidement signé un accord avec la Grande-Bretagne permettant à l'Allemagne de maintenir une marine d'un tiers de la taille de la flotte britannique. En 1936, Hitler remilitarisa la Rhénanie, en violation de divers traités. Il n'y avait pas d'opposition étrangère.

En 1936, l'Allemagne a noué des relations plus étroites avec l'Italie fasciste, un État paria en raison de son invasion de l'Éthiopie l'année précédente. Les deux États antidémocratiques se sont associés pour aider le général Francisco Franco à renverser le gouvernement républicain espagnol pendant la guerre civile espagnole (1936-39). En novembre 1936, l'Allemagne et l'Italie formèrent l'Axe Berlin-Rome. La même année, l'Allemagne, l'Italie et le Japon ont signé le pacte anti-Komintern, les trois signataires s'engageant à se défendre mutuellement contre l'Union soviétique et le communisme international.


L'Allemagne nazie, l'Italie, l'Espagne et le Japon signent un pacte international anticommuniste le 17 avril 1939

C'est également en 1936 qu'Hitler informa les hauts responsables du régime que l'Allemagne devait être prête à la guerre d'ici 1940. En réponse, le plan de quatre ans fut établi. Développé sous la direction d'Hermann Goering, il définit les quotas de production et les orientations du marché. Les efforts pour enrégimenter l'économie n'étaient pas sans conflit. Une partie de l'élite économique souhaitait que l'Allemagne soit intégrée dans l'économie mondiale. D'autres prônent l'autarcie, c'est-à-dire un ancrage solide de l'économie allemande en Europe centrale et la sécurisation de ses matières premières par des accords de troc.


Panzers allemands lors d'un défilé. L'Allemagne a ouvertement commencé le réarmement en 1935.

Au final, aucune décision claire sur la gestion de l'économie allemande n'a été prise. De gros contrats d'armement avec des entreprises industrielles firent rapidement tourner l'économie à son maximum et le plein emploi fut atteint en 1937. Les salaires n'augmentèrent pas beaucoup pour les travailleurs ordinaires, mais la sécurité de l'emploi après des années de dépression économique était très appréciée. Cependant, le programme de réarmement n'a pas été placé sur une base financière saine. Les impôts n'ont pas été augmentés pour payer car le régime craignait que cela ne satisfasse les travailleurs. Au lieu de cela, le régime a puisé dans les réserves de change du pays, qui étaient largement épuisées en 1939. Le régime a également évité une organisation rigoureuse du réarmement parce qu'il craignait les tensions sociales que cela pourrait engendrer. La production de biens de consommation n'a pas non plus été réduite, encore une fois sur la base de la conviction que le moral de la population devait rester élevé si l'Allemagne devait devenir forte. De plus, parce qu'Hitler s'attendait à ce que les guerres menées dans la poursuite de ses objectifs de politique étrangère soient de courte durée, il jugea inutile de grandes quantités d'armes. Ainsi, lorsque la guerre a commencé en septembre 1939 avec l'invasion de la Pologne, l'Allemagne disposait d'une gamme d'armes large et impressionnante, mais pas beaucoup en termes de remplacement. Comme lors de la Première Guerre mondiale, le régime s'attendait à ce que les vaincus paient l'expansion de l'Allemagne.


Anschluss - annexion de l'Autriche, mars 1938

Jusqu'en 1937, la politique étrangère d'Hitler avait l'approbation des conservateurs traditionnels. Cependant, parce que beaucoup d'entre eux étaient sceptiques quant à ses objectifs à long terme, Hitler a remplacé un certain nombre de hauts officiers militaires et de diplomates par des subordonnés plus souples. En mars 1938, l'armée allemande a été autorisée à occuper l'Autriche par la direction politique intimidée de ce pays. L'annexion (Anschluss) de l'Autriche a été bien accueillie par la plupart des Autrichiens, qui souhaitaient faire partie d'une grande Allemagne, chose interdite par le traité de Versailles. En septembre 1938, le Premier ministre britannique Neville Chamberlain a consenti au désir d'Hitler de prendre possession des Sudètes, une région de la Tchécoslovaquie bordant l'Allemagne et habitée par environ 3 millions d'Allemands. En mars 1939, l'Allemagne occupa les provinces occidentales de Bohême et de Moravie à population tchèque, et la Slovaquie devint un État fantoche allemand.

Immédiatement après l'occupation allemande de la Bohême et de la Moravie, la Grande-Bretagne et la France sont finalement convaincues des objectifs expansionnistes d'Hitler et ont annoncé leur intention de défendre la souveraineté de la Pologne. Parce qu'Hitler avait conclu qu'il ne pouvait pas espérer la neutralité britannique dans la guerre à venir, il a formé une alliance militaire formelle avec l'Italie - le Pacte d'acier. En août, il a signé un pacte de non-agression avec l'Union soviétique, libérant ainsi apparemment l'Allemagne de la répétition de la guerre sur deux fronts qu'elle avait menée pendant la Première Guerre mondiale.


La politique étrangère de réconciliation de l'Allemagne : de l'inimitié à l'amitié

La réputation internationale de l'Allemagne a souffert ces derniers temps, illustrée par les critiques généralisées de ceux qui considèrent le comportement de l'Allemagne dans la crise actuelle de l'euro comme égoïste et peu coopératif. D'autres ont souligné la contradiction entre la réticence publique de Berlin à utiliser la force militaire (voir Irak 2003 Libye 2012) tout en étant le troisième plus grand fournisseur d'armes au monde (Stockholm International Peace Research Institute, Annuaire 2013 ). Dans ce contexte, et face au passé sombre omniprésent de l'Allemagne, une étude qui fait de la réconciliation politique la principale caractéristique de la politique étrangère allemande sur six décennies (1949-2009) est particulièrement opportune.

Dans ce livre bien documenté et fascinant, anticipé par un article publié dans Les affaires internationales en 1999, Lily Gardner Feldman soutient que la réconciliation politique a représenté « la pierre angulaire, peut-être la définition même de la politique étrangère allemande après la Seconde Guerre mondiale » (p.


HI 290 Histoire de l'Allemagne Weimar Politique étrangère

Gustav Stresemann (1878 -1929) : le plus grand homme d'État de Weimar ? • 1907 : Entre au Reichstag en tant que plus jeune député. • 1917 : Devient chef parlementaire du Parti national libéral. • 1918 : Membre fondateur de la DVP. • 1923 : A été chancelier au plus fort de la crise de l'inflation. • 1923 -29 : A servi comme ministre des Affaires étrangères du Reich dans des coalitions successives. • 1926 : reçoit le prix Nobel de la paix • 1929 : meurt d'un accident vasculaire cérébral à l'âge de 51 ans.

Source : Mark Mazower, The Dark Continent : Europe’s Twentieth Century (1998)

Le Traité de Versailles Source : G. Layton, De Bismarck à Hitler 1890 -1933 (1993)

La clause de culpabilité de guerre (article 231) « Les gouvernements alliés et associés affirment et l'Allemagne accepte la responsabilité de l'Allemagne et de ses alliés pour avoir causé toutes les pertes et tous les dommages auxquels les gouvernements alliés et associés et leurs ressortissants ont été soumis à la suite de la guerre imposée par l'agression de l'Allemagne et de ses alliés. "

The Occupation of Rhineland Soucre: R. Overy, The Penguin Historical Atlas of the Third Reich (1996) "The Honour Guard, " Caricature from Simplicissimus (mars 1923) "Justice in the Ruhr Region, " Caricature from Simplicissimus (Mai 1923)

Réparations § Les Alliés avaient besoin de réparations pour couvrir les coûts de la guerre. § Désaccord sur combien l'Allemagne devrait payer et quel pourcentage devrait être donné à chacun des Alliés. § Il a été convenu qu'une commission des réparations devrait être établie pour décider d'un chiffre final d'ici mai 1921 - dans l'intervalle, l'Allemagne était tenue de payer une somme forfaitaire de 20 milliards de marks-or et de lever 60 milliards supplémentaires par la vente d'obligations. § Janvier 1921 : les Alliés présentent à l'Allemagne une facture de 226 000 milliards de marks à payer sur 42 ans. Les Allemands suggèrent le chiffre alternatif de 30 milliards de marks. § Avril 1921 : La Commission des réparations fixe le montant total à payer à 152 000 milliards de marks et l'Allemagne dispose d'un mois pour accepter ce chiffre. "Ils n'ont certainement pas de visa. . . » Simplicissmus (1923) commente le paiement des « réparations en nature ».

Le traité de Rapallo (1922) § Traité signé entre l'Allemagne et l'Union soviétique en avril 1922. § Rétablissement des relations diplomatiques complètes entre l'Allemagne et la Russie - l'Allemagne est la première nation au monde à reconnaître officiellement l'URSS. § Les deux pays ont renoncé à réclamer des dettes de guerre et des réparations, et ont convenu de coopérer sur les questions économiques. § Les clauses secrètes du traité ont permis à l'Allemagne de contourner les clauses militaires du traité de Versailles en entraînant des troupes et en développant des armes interdites (chars, aviation, etc.) sur le sol russe. Ministre des Affaires étrangères Walther Rathenau (1867 -1922)

Les traités de Locarno (1925)

« Locarno… est la réalisation d'une paix durable sur le Rhin, garantie par le renoncement formel à la force des deux grandes nations voisines et aussi par l'engagement d'autres États à venir en aide à la victime d'un acte d'agression en violation de ce traité… Il peut et doit être la base d'un effort général de coopération entre ces nations pour répandre la paix partout où atteignent leur pouvoir matériel et leur influence morale. » Gustav Stresemann, 1926

Réhabilitation § 1926 : l'Allemagne est autorisée à adhérer à la Société des Nations. § 1926 : Le traité de Berlin avec l'URSS réaffirme les accords conclus à Rapallo en 1922. § 1928 : L'Allemagne signe le pacte Kellog-Briand, renonçant ainsi à l'usage de la force et s'engageant dans le désarmement. § 1929 : Le Plan Young – un plan révisé pour le remboursement des Réparations. Les alliés acceptent d'évacuer la Rhénanie au plus tôt.

Politique étrangère après Stresemann § 1930 : Retrait des troupes alliées de Rhénanie. § Changement de vitesse après Stresemann : politique étrangère plus affirmée sous Curtius et Brüning. § 1931 : Projet d'union douanière avec l'Autriche. § Juin 1932 : Moratoire d'un an sur les réparations. § Juillet 1932 : Retrait de la Commission internationale du désarmement. § 1932 : Accord de Lusanne – met fin aux réparations. Successeur de Stresemann comme ministre des Affaires étrangères, Julius Curtius (à droite), avec le chancelier Heinrich Brüning, juillet 1931

Stresemann – un bon Européen ? Oui • Politique coopérative de conciliation vis-à-vis de la France et de la Grande-Bretagne. • L'Allemagne adhère à la Société des Nations. • Reconnaissance internationale Prix Nobel de la Paix (avec Aristide Briand). • • Pas de pression économique sur la Pologne. L'Allemagne en tant que défenseur des droits des minorités allemandes en Europe de l'Est. Lettre au prince héritier : réajustement des frontières orientales et libération de l'Allemagne de la domination étrangère. Coopération militaire illégale avec la Russie soviétique.

Stresemann a-t-il réussi ? Politique étrangère • Les paiements de réparation sont désormais clairs. • Investissement américain. • Début de la réconciliation avec la France et intégration dans les politiques européennes. • Retrait précoce des troupes françaises de la Ruhr et plus tard de la Rhénanie. • Pas de révisions territoriales à l'Est. Effets sur la politique intérieure • L'opinion publique allemande violemment contre le montant et la durée des paiements. • Système financier allemand dépendant de la monnaie américaine. • Opinion publique : l'Allemagne a trop peu gagné en renonçant à l'Alsace-Lorraine. • Déception. Sans aucun doute, une politique étrangère constructive et réussie dans une perspective à long terme, dans une perspective à court terme n'a pas été soutenue par l'opinion publique allemande – n'a pas été en mesure de donner une légitimité supplémentaire à la démocratie de Weimar.


Mémorandum de politique étrangère allemande (1939)

Ce mémorandum de politique étrangère allemande du début de 1939 décrit la position du régime nazi à l'égard de sa population juive, « l'émigration de tous les Juifs vivant sur le territoire allemand » :

Mémorandum de politique étrangère allemande, janvier 1939
Sujet : La question juive comme facteur de politique étrangère en 1938.

Ce n'est probablement pas un hasard si l'année fatidique de 1938 a non seulement apporté la réalisation du concept d'une Grande Allemagne, mais a en même temps rapproché la question juive de la solution.

Le but ultime de la politique juive de l'Allemagne est l'émigration de tous les Juifs vivant sur le territoire allemand. Le Juif a été éliminé de la politique et de la culture, mais jusqu'en 1938, sa position économique puissante en Allemagne et sa détermination tenace à tenir jusqu'au retour des “temps meilleurs” sont restés ininterrompus…

Tant que le Juif pouvait encore gagner de l'argent dans l'économie allemande, il n'y avait, aux yeux de la communauté juive mondiale, aucun besoin d'abandonner le bastion juif en Allemagne. Mais le Juif avait sous-estimé la consistance et la force de l'idée national-socialiste. Avec le complexe d'États d'Europe centrale, créé à Versailles dans le but de contenir l'Allemagne, la position de force juive à Vienne et à Prague s'est également effondrée. Avec sa législation raciale, l'Italie a pris sa place aux côtés de l'Allemagne dans la lutte contre les Juifs.

Il est compréhensible que la communauté juive mondiale, qui a choisi l'Amérique comme siège, reconnaisse comme sa propre défaite l'accord de Munich, qui, du point de vue américain, signifie l'effondrement du front démocratique en Europe. L'expérience a montré que le système de démocratie parlementaire a toujours aidé les Juifs à obtenir richesse et pouvoir politique aux dépens de la nation hôte. C'est probablement pour la première fois dans l'histoire moderne que les Juifs doivent maintenant se retirer d'une position auparavant sûre.

Tel est le programme de la politique étrangère allemande en ce qui concerne la question juive. L'Allemagne a un intérêt important à voir l'éclatement de la communauté juive maintenu. Ceux qui soutiennent que cela provoquera la création de sources de boycott et de centres anti-allemands partout dans le monde ignorent un développement déjà évident, que l'afflux de Juifs suscite la résistance de la population indigène dans toutes les parties du monde et fournit ainsi la meilleure propagande pour la politique de l'Allemagne envers les Juifs.

En Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en France, en Hollande, en Scandinavie et en Grèce partout où le flux de migrants juifs a afflué, une nette augmentation de l'antisémitisme a déjà été enregistrée. Ce doit être un objectif de la politique étrangère allemande de renforcer cette vague d'antisémitisme…

Plus l'immigrant juif est pauvre et plus le fardeau qu'il constitue pour le pays dans lequel il a immigré est grand, plus la réaction sera forte dans le pays d'accueil et plus l'effet de soutien à la propagande allemande sera souhaitable.Le but de cette politique allemande est une future solution internationale de la question juive, dictée non par une fausse pitié pour une « minorité religieuse juive qui a été chassée », mais par la prise de conscience mûre par toutes les nations de la nature du danger qui Des sorts juifs pour le caractère national des nations.”


Voir la vidéo: Le tournant de la politique étrangère allemande (Août 2022).