Intéressant

Actes officiels de la rébellion

Actes officiels de la rébellion



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

[306]

N° 16.

Rapports du brigadier. Armée, commandant la troisième brigade, la deuxième division, le quatrième corps, des opérations du 5 au 12 avril.

SIÈGE SOCIAL TROISIÈME BRIGADE, DIVISION SMITH,
Camp près de Lee's Mill, Warwick River, Virginie, 12 avril 1862.

MONSIEUR : Ayant été chargé par le général commandant la division de fournir un rapport des opérations de ma brigade du 5 courant à l'heure actuelle, je déclare respectueusement ce qui suit :

L'avance de la division depuis Young's Mill était formée par ma brigade, la Septième Maine, commandée par le colonel Mason, déployée en ligne de tirailleurs en avant, avec une section de la batterie Kennedy, le lieutenant Cowan, suivant la route ; le trente-troisième New York Volunteers, le colonel Taylor, le soixante-dix-septième New York, le colonel McKean, et le quarante-neuvième New York, le lieutenant-colonel Alberger, dans l'ordre indiqué, se déplaçant à l'arrière de cette avance en colonne.

À environ 4 miles de Young's Mill, à 11 h. m., les piquets de l'ennemi ont été enfoncés, échangeant des coups de feu occasionnels avec nos tirailleurs, et un mile et demi plus loin à travers un bois dense, nous sommes arrivés en vue sur un espace ouvert de la position de la ligne de terre de l'ennemi dans notre front . Le septième Maine, en tirailleurs, s'arrêta à la lisière des bois, à environ 950 mètres de ces ouvrages, la section d'artillerie placée en batterie, et le trente-troisième, soixante-dix-septième et quarante-neuvième New York se formèrent rapidement en ligne sous le feu de l'obus et de la cartouche de l'ennemi. La gauche du Seventh Maine était dans une position exposée, à environ 500 mètres du plus petit ouvrage, mais partiellement cachée par les bois. La batterie Wheeler, qui suivait ma brigade, prit position à droite et à gauche de notre route et s'ouvrit sur l'ennemi. Mon aide de camp, le lieutenant Long, du trente-troisième New York, qui avait grimpé à un arbre pour observation sur notre gauche, me rapportant que deux régiments descendaient sur notre flanc gauche, le lieutenant-colonel Alberger (quarante- neuvième New York) a été rejeté à un angle obtus avec le reste de ma lignée pour répondre à leurs intentions. Avec ces dispositions, nous attendîmes l'arrivée et la reconnaissance du général Smith.

Les troupes de ma brigade ont maintenu leur position comme indiqué ci-dessus jusqu'à 19 heures. m. du soir du 7, lorsqu'ils furent retirés à environ un mille plus en arrière.

Mes victimes étaient :

TuéBlessés
Officiers

-

2

Caporaux

1

-

Privés

2

10

Le total

3

12

Le quarante-neuvième régiment et une compagnie du trente-troisième New York, ce dernier sous les ordres du lieutenant-colonel Corning, ont été très exposés au feu des fosses de tir de l'ennemi pendant que nous restions en position.

Je regrette de déclarer que le lieutenant Swan, compagnie A, et Bugler Brown, compagnie D, septième Maine, ont été capturés par l'ennemi le 5 courant, étant séparés de leurs camarades par un marais lors d'une escarmouche.

Je désire porter spécialement à l'attention du général la joyeuse obéissance et le courage des régiments de ma brigade, mentant, comme ils [307] pendant cinquante-quatre heures sous le feu de l'artillerie rapprochée de l'ennemi, elle fut exposée pendant deux nuits à un violent orage, sans occasion d'échanger un coup de feu, si ce n'est de pièces de campagne légères, et en portant, quelques régiments, trente-quatre heures. six heures de service au front comme tirailleurs, et désireux de plus. Je pense que le général commandant cette division peut très bien être fier d'eux, comme je le suis, et se fier à la démonstration réussie de leurs autres qualités militaires lorsque nous rencontrons l'ennemi de plus près.

Mon état-major, l'adjudant-général Griffing, le capitaine Martindale, le chirurgien Herrick, le capitaine Russell et les lieutenants Long et Cameron, ont été activement engagés pendant tout ce temps à transmettre les ordres nécessaires et à poster les régiments au besoin.

Je n'ai aucune distinction à faire parmi les régiments de ma brigade. Les devoirs de certains étaient nécessairement plus ardus que ceux des autres et les menaient à des positions plus exposées, mais quand tous se comportaient de la même manière avec le plus grand sang-froid, galanterie, obéissance et courage, ils méritent tous également ma plus chaleureuse gratitude et confiance, et Je désire ainsi les présenter au général commandant.

Je suis, monsieur, votre très obéissant serviteur,

J.W. DAVIDSON,

Brigadier général.

le capitaine L. P. H. CURRIE,

Adjudant-Général Adjoint.

P. S.—Copie respectueusement jointe pour l'information du colonel Taylor, trente-troisième New York ; Lieutenant-colonel Alberger, quarante-neuvième New York ; Le colonel Mason, Septième Maine, et le Colonel J. B. McKean, Soixante-dix-septième New York, qui sont priés de faire lire le rapport ci-dessus à leurs régiments comme une marque de mon sens de leur état de soldat.

Documents officiels de la rébellion : volume onze, chapitre 23, partie 1 : campagne péninsulaire : rapports, pp.306-307

page Web Rickard, J (23 janvier 2007)


Voir la vidéo: Mini live du 6 octobre (Août 2022).