Intéressant

La spectrométrie de masse - Qu'est-ce que c'est et comment ça marche

La spectrométrie de masse - Qu'est-ce que c'est et comment ça marche


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La spectrométrie de masse (MS) est une technique de laboratoire analytique permettant de séparer les composants d’un échantillon en fonction de leur masse et de leur charge électrique. L'instrument utilisé dans la SEP est appelé spectromètre de masse. Il produit un spectre de masse qui trace le rapport masse / charge (m / z) des composés dans un mélange.

Comment fonctionne un spectromètre de masse

Les trois parties principales d’un spectromètre de masse sont la source d’ions, l’analyseur de masse et le détecteur.

Étape 1: ionisation

L'échantillon initial peut être un solide, un liquide ou un gaz. L'échantillon est vaporisé dans un gaz puis ionisé par la source d'ions, généralement en perdant un électron pour devenir un cation. Même les espèces qui forment normalement des anions ou ne forment pas habituellement des ions sont converties en cations (par exemple, des halogènes comme le chlore et des gaz rares comme l'argon). La chambre d'ionisation est maintenue dans le vide afin que les ions produits puissent progresser dans l'instrument sans se transformer en molécules de l'air. L'ionisation provient des électrons produits en chauffant une bobine de métal jusqu'à ce qu'elle libère des électrons. Ces électrons entrent en collision avec des molécules d'échantillon, faisant tomber un ou plusieurs électrons. Comme il faut plus d'énergie pour éliminer plus d'un électron, la plupart des cations produits dans la chambre d'ionisation portent une charge +1. Une plaque métallique chargée positivement pousse les ions de l'échantillon vers la partie suivante de la machine. (Remarque: de nombreux spectromètres fonctionnent en mode ion négatif ou en mode ion positif, il est donc important de connaître le réglage pour analyser les données.)

Étape 2: Accélération

Dans l'analyseur de masse, les ions sont ensuite accélérés d'une différence de potentiel et concentrés dans un faisceau. Le but de l’accélération est de donner à toutes les espèces la même énergie cinétique, comme lors du départ d’une course avec tous les coureurs sur la même ligne.

Étape 3: déviation

Le faisceau d'ions traverse un champ magnétique qui plie le flux chargé. Les composants plus légers ou les composants avec une charge ionique plus élevée dévieront sur le terrain plus que les composants plus lourds ou moins chargés.

Il existe plusieurs types d'analyseurs de masse. Un analyseur de temps de vol (TOF) accélère les ions au même potentiel, puis détermine le temps nécessaire à leur frappe au détecteur. Si les particules commencent toutes avec la même charge, la vitesse dépend de la masse, les composants les plus légers atteignant le détecteur en premier. D'autres types de détecteurs mesurent non seulement le temps nécessaire pour qu'une particule atteigne le détecteur, mais également le temps qu'il faut à celle-ci pour être déviée par un champ électrique et / ou magnétique, produisant des informations autres que la masse.

Étape 4: Détection

Un détecteur compte le nombre d'ions à différentes déviations. Les données sont tracées sous forme de graphique ou de spectre de différentes masses. Les détecteurs enregistrent la charge ou le courant induit par un ion heurtant une surface ou passant à proximité. Comme le signal est très petit, un multiplicateur d'électrons, une coupelle de Faraday ou un détecteur ion-photon peut être utilisé. Le signal est grandement amplifié pour produire un spectre.

Utilisations de la spectrométrie de masse

MS est utilisé pour les analyses chimiques qualitatives et quantitatives. Il peut être utilisé pour identifier les éléments et les isotopes d'un échantillon, pour déterminer les masses de molécules et pour identifier les structures chimiques. Il peut mesurer la pureté de l'échantillon et la masse molaire.

Avantages et inconvénients

Un grand avantage de la spécification de masse par rapport à de nombreuses autres techniques est sa sensibilité incroyable (parties par million). C'est un excellent outil pour identifier des composants inconnus dans un échantillon ou confirmer leur présence. L'inconvénient de la spécification de masse réside dans le fait qu'il ne permet pas d'identifier les hydrocarbures qui produisent des ions similaires et qu'il est incapable de distinguer les isomères optiques et géométriques. Les inconvénients sont compensés en combinant la MS avec d'autres techniques, telles que la chromatographie en phase gazeuse (GC-MS).



Commentaires:

  1. Fidel

    Bravo, une très bonne idée

  2. Gamaliel

    Idée plutôt amusante

  3. Chankoowashtay

    Je suis désolé, mais, à mon avis, des erreurs sont commises. Essayons d'en discuter.

  4. Forest

    Bravo, il me semble que c'est la brillante phrase



Écrire un message